Suivez-nous

Actus

10 jeunes pilotes africains qui font la différence dans l’espace aérien dans le monde

Publié

le

jeunes pilotes africains
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Le 26 avril de chaque année, le monde célèbre la journée mondiale des pilotes (World’s Pilots Day). Nous vous proposons de découvrir 10 jeunes pilotes africains, évoluant en Afrique où en dehors du continent.

Malgré leur jeunesse, ces jeunes pilotes africains possèdent déjà, pour la plupart, une parfaite maîtrise du métier et font partie de ceux qui constituent l’avenir du secteur aérien en Afrique.

Ci-dessous,10 jeunes pilotes africains qui font la différence :

1. Kalenga Kamwendo, 24 ans, (Zambie)

 

jeunes pilotes africains

Il est l’un des jeunes pilotes africains qui font la loi dans les air. Il est devenu pilote en 2016, à l’âge de 20 ans, après avoir reçu sa licence de pilote. Il travaille actuellement comme First officer (co-pilote) pour la compagnie aérienne Zambia Proflight, qui effectue des vols à travers la Zambie, ainsi que le Malawi.

2. Jennifer Yahye, 24 ans, (Côte d’ivoire)

jeunes pilotes africains

Elle a obtenu son Baccalauréat à l’âge de 16 ans et a effectué deux années préparatoires universitaires. Elle a obtenu son diplôme de pilote le 16 novembre 2016 en Afrique du Sud et travaille actuellement pour Air Côte d’Ivoire.

3. Daniel Adeyelika, 25 ans, (Nigeria)

jeunes pilotes africains

La « Nigerian Civil Aviation Authority » l’a désigné comme le plus jeune pilote du Nigeria en 2014 à l’âge de 19 ans. Actuellement Senior First Officer chez Asky Airlines, il pilote le Boeing 737 de la série 600 à la série 900.

Lire aussi :   Les 9 femmes les plus riches du monde qui se sont faites toutes seules

4. Birame Coulibaly et Maodo Ndiaye (Sénégal)

jeunes pilotes africains

En 2019, les deux pilotes sénégalais ont relevé un défi qu’ils ont nommé « Flightsen ». Objectif : effectuer un vol du Sénégal vers la France à bord de leur avion de quatre places.

Ils sont partis de Saint-Louis au Sénégal et ont parcouru les 4900 Km pour atterrir, une semaine après, dans la ville de Lognes, en région parisienne. Au cours de leurs 30 heures de vol, ils ont effectué dix escales dans quatre pays : Mauritanie, Maroc, Espagne et France.

5. Gamaliel Marcus Neyor, 34 ans (Liberia)

jeunes pilotes africains

En 2017, à l’âge de 31 ans, il est devenu le plus jeune capitaine de la compagnie aérienne américaine Delta Airlines.

6. Rachid Ilboudo, 28 ans, (Burkina Faso)

jeunes pilotes africains

Capitaine chez Air Burkina, il est le plus jeune commandant de bord en Afrique de l’Ouest et l’un des plus jeunes commandants de bord au monde. Il a effectué son premier vol solo le 19 mars 2018, à l’âge de 26 ans, sur le vol Abidjan-Ouagadougou, devenant l’un des plus jeunes Capitaines au monde.

7. Audrey Maame Esi Swatson, 22 ans, (Ghana)

jeunes pilotes africains

Audrey occupe le 7ème place dans notre top 10 des jeunes pilotes africains qui font la différence dans l’espace aérien. En 2019, elle est devenue la plus jeune femme pilote du Ghana à l’âge de 21 ans. Elle a débuté sa formation de pilote à Johannesburg à l’âge de 18 ans, juste après ses études secondaires.

Lire aussi :   Togo/BAC I : voici le code pour consulter les résultats dès ce lundi 7 septembre

8. Oyama Matomela, 28 ans, (Afrique du Sud)

jeunes pilotes africains

Elle a obtenu ses licences de pilote privé et commercial à l’âge de 19 ans, un exploit qu’elle a réussi à accomplir en seulement 20 mois. En 2013, elle a déménagé à Jobourg pour devenir instructrice de vol chez Superior Pilot Services à Grand Central Airport à Midland.

Là-bas, elle a formé des pilotes-cadets pendant un an avant de devenir First officier junior à « South African Express », filiale de South African Airways pour des vols en Afrique du Sud, ainsi que vers Gaborone, au Botswana et à Windhoek, en Namibie.

9. Esther Muselema Longwe, 30 ans, (Malawi)

jeunes pilotes africains

En 2018, à l’âge de 28 ans, elle est devenue la première femme pilote d’hélicoptère dans les Forces de défense du Malawi (MDF), mais est la deuxième femme dans l’aviation des MDF, avec Florence Selemani, une femme pilote qui vole sur des types d’avion à ailes fixes tels que Boeings, ATR et Dorniers.

10. Merna Cremer (Zimbabwe)

jeunes pilotes africains

Elle est actuellement First Officer chez Emirates depuis 2018, après avoir travaillé pendant 11 ans comme First Officer chez Air Zimbabwe. En Mars 2019, elle a effectué son premier vol avec Emirates dans son pays le Zimbabwe.

« Je me sentais comme la fille la plus heureuse lorsque nous avons traversé l’espace aérien zimbabwéen. Le commandant de bord m’a donné le vol et j’ai fait atterrir le Boeing777 pour la première fois à Harare. Un rêve devenu réalité », avait-elle publié sur son compte Twitter.

Lire aussi :   Un père de famille enfile 15 vêtements à l'aéroport pour ne pas payer la surtaxe bagage

Retenons que la journée mondiale des pilotes a été célébrée pour la première fois par l’association des pilotes de ligne de la Turquie pour commémorer le premier vol effectué en Turquie par le pilote turque Fesa Evrensev le 26 avril.

Cette date a ensuite été proposée à l’Association de la Fédération internationale des pilotes de ligne pour être célébrée en 2013 comme la Journée mondiale des pilotes, qu’elle a ensuite acceptée.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv