Suivez-nous

Films / Series

365 DNI : digne relève de cinquante nuances de Grey ?

Publié

le

365 DNI
Rejoignez nous sur Facebook:

Hello la famille, on espère que vous allez bien. Aujourd’hui on va essayer de faire une petite analyse sur le film dont tout le monde parle actuellement aka 365 DNI. Depuis un certain temps, il y a une hype autour de ce film dû au fait que beaucoup de gens considèrent ce film comme la relève de Cinquante Nuances de Grey.

 

Je l’ai regardé, et en vrai au delà du côté sexuel, il y a quelques points qui me dérangent un peu beaucoup. J’ai l’impression que beaucoup de personnes font fi de ces points là juste parce que L’acteur principal est beau où que le film est hot.

365 DNI

Voici donc les points qui me dérangent :

 

1-Le cliché femme indépendante

Encore une fois, il y a une reprise de ce cliché là où une femme qui bosse à fond est perçue comme une garce, a une vie extra ennuyeuse en dehors du travail et n’a pas forcément de vie de famille. En tout cas personnellement je l’ai perçu comme ça. L’actrice principale est exactement décrite comme ça, avant sa rencontre avec son beau gosse.

 

2- La femme dominée

Personnellement, si on me propose de passer un an avec un riche milliardaire pour qu’il essaie de me conquérir, je vais beaucoup y réfléchir en vrai, c’est très alléchant comme proposition : c’est un fait. Peut-être que j’accepterai, l’argent on peut faire beaucoup de choses avec. Sauf que dans ce film, ce n’est même pas une demande mais plutôt une obligation. L’acteur impose à la femme de passer 365 jours avec lui. À la limite, dans cinquante nuances de Grey, Anastasia a eu le choix de signer un contrat incluant les pratiques qu’elle voulait ou pas.

Lire aussi :   Voici pourquoi un homme marié ne peut pas facilement quitter sa femme pour sa maîtresse

 

Dans ce cas précis, une femme se fait enlever contre son gré et elle est obligée de suivre des règles imposées par un monsieur très égocentrique. Encore une fois ce cliché de femme forte qui finalement est dominée par un homme encore plus fort revient.

On a l’impression qu’avec l’argent et le pouvoir on peut obtenir tout ce qu’on veut d’une femme. C’est vrai l’argent fait le bonheur (selon moi) mais ton argent ne te donne pas le pouvoir de décider de la vie des gens en fonction de tes humeurs.

 

3- L’apologie d’une agression sexuelle :

Ce dernier point est celui qui m’a le plus révolté à propos du film. Utiliser la frustration sexuelle de quelqu’un pour arriver à ses fins est une agression. Laissez-moi m’expliquer. Dans le film on voit bien que le monsieur “essaie” de se retenir de forcer la femme à passer à l’acte mais à côté il essaye plein de petites actions pour la pousser au bout.

365 DNI

Je m’excuse de l’analogie que je vais faire mais cette situation s’apparente beaucoup au fait que plusieurs femmes peuvent mouiller durant un viol ; être excité c’est un mécanisme naturel qu’on ne contrôle pas forcément. Dire à quelqu’un on ne va rien faire mais tout en poussant la personne à bout, ce n’est pas laisser le choix à la personne. Même si la femme a fini par participer à son jeu de séduction, ça reste une agression.

Lire aussi :   10 sites de rencontre gratuits que vous ignorez

 

Ce serait le même constat  si une femme dit à un mec “j’ai envie de toi mais on ne va rien faire sans ton approbation” mais finit par l’exciter chaque seconde sans forcément jamais aller au bout. Finalement, le mec accepte de coucher avec elle parce qu’il n’en peut plus de se retenir : le consentement n’y est pas.

Si dès le début, les 2 parties étaient consentantes pour s’exciter entre eux sans pour autant aller plus loin, sans soucis. Mais faire genre de laisser le choix à quelqu’un pour derrière le pousser à bout c’est très petit. L’amour ne passe pas forcément par le sexe.

 

Bon, c’était ma petite analyse sur ce film. J’espère qu’il vous aura plu.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv