Suivez-nous

Santé

Voici les 9 analyses médicales à faire absolument avec votre conjoint avant de vous marier 

Publié

le

Voici les 9 analyses médicales à faire absolument avec votre conjoint avant de vous marier 
google image
Rejoignez nous sur Facebook:

Vous allez bientôt vous marier ou vous pensez “mariage” avec votre chéri(e) ? Félicitations ! Cependant, avant de tout officialiser et de vous passer la corde au cou définitivement, il est plus que nécessaire de vérifier si votre union ne risque pas d’entraîner des conséquences négatives et irréversibles dans le futur.

C’est ainsi qu’il y a un certain nombre d’analyses médicales que vous devez faire absolument avec votre conjoint pour vous assurer de n’avoir aucun souci plus tard. Bien choisir la personne avec laquelle on va passer le reste de sa vie est important. Que cette personne ait les atouts physiques, spirituels et morales que vous recherchez est excellent. Mais, avoir un couple heureux avec des enfants en bonne santé est beaucoup mieux !

 

1- L’électrophorèse de l’hémoglobine

L’électrophorèse de l’hémoglobine sert à détecter les anomalies de forme et de concentration de l’hémoglobine (la protéine des globules rouges) qui sert au transport de l’oxygène. Cette analyse permettra simplement de savoir si vous ou votre partenaire souffrez de drépanocytose et si votre union ne risque pas de donner naissance à des enfants malades ou très malades.

 

2- Le VIH

Savoir si son partenaire est atteint du VIH-SIDA est important. Au cas où l’analyse est négative des deux côtés, bien à vous ! Mais, si vos analyses médicales s’avèrent positive pour un conjoint, ce n’est pas la fin du monde. Aujourd’hui, avec les antirétroviraux, on ne meurt plus du Sida. Il est également possible d’avoir des enfants saints même lorsqu’un parent est atteint de la maladie.

Lire aussi :   Nécrologie : Décès d'un ministre Togolais à Paris

Connaître le statut sérologique de son partenaire vous mettra totalement en confiance l’un avec l’autre et vous permettra de savoir comment faire face à la nouvelle vie de coupe qui s’offre à vous.

 

3- L’hépatite B

Malheureusement, plusieurs personnes atteintes d’Hépatite B (une maladie qui attaque le foie) ne le savent pas. Ils ne s’en rendent compte que lorsque la maladie atteint un seuil critique. Il est donc important avant de vous marier, de faire le test d’hépatite B pour être fixé.

Au cas où les analyses médicales montrent qu’un de vous est atteint, vous pourrez commencer à vous traiter et à vous protéger. Mais si elles sont négatives des deux côtés, il faudra penser à vous vacciner pour éviter tout risque de contamination future.

 

4- L’hépatite C

Tout comme l’hépatite B, sa consœur l’hépatite C passe généralement inaperçu. Elle attaque également le foie. Il est de ce fait important de faire des analyses médicales pour s’assurer de ne pas avoir la maladie. En effet, l’hépatite B comme C sont contagieuses et peuvent donc se transmettre d’un individu à un autre. Faire le test vous permettra de savoir comment réagir et comment vous organiser.

 

5- Les autres IST

Vous n’êtes peut-être ou sûrement pas le premier partenaire sexuel de votre conjoint et il n’est peut-être ou sûrement pas votre premier. Avant de vous dire oui définitivement, il est donc important que chacun de son côté fasse les analyses médicales pour s’assurer de n’avoir aucune IST (Infection Sexuellement Transmissible).

Lire aussi :   Incapable de quitter l’hôpital, un couple se marie à la maternité

Il ne s’agit pas seulement du SIDA mais d’autres infections telles que la gonococcie, la syphilis… Ainsi, vous pourrez vous traiter et éviter les mauvaises surprises après le mariage.

 

6- L’analyse du génotype

La détection du génotype d’un individu, lors d’un diagnostic prénatal par exemple, permet d’estimer la probabilité que cet individu développe une maladie, et de mettre en place précocement un traitement approprié. Ainsi si vous comptez avoir des enfants, faire analyser vos génotypes permettra de définir les maladies que vos enfants risquent d’avoir et de vous préparez en conséquence.

 

7- Le Rhésus

Il est toujours important de connaître son rhésus. En effet, en cas de transfusion sanguine ou de grossesse, connaître le rhésus de votre femme et le vôtre pourrait lui sauver la vie. Voilà pourquoi c’est une des analyses médicales à ne pas ignorer.

 

8- Profil de fertilité

La fertilité est définie comme la capacité à concevoir. Connaitre votre profil de fertilité vous permettra de savoir la mesure dans laquelle vous pourrez avoir des enfants ensemble. Au cas où un de vous est diagnostiqué infertile, vous saurez ensemble les mesures à prendre allant des traitements en passant par la possibilité d’adopter ou de passer par la conception in vitro

Lire aussi :   8 remèdes naturels qui aident à arrêter de fumer

 

9- Un bilan global de santé

Le bilan global de santé fait partie des analyses médicales qu’il faut en principe faire tous les ans. Mais, lorsque vous êtes sur le point de vous lancer dans le mariage, elle devient encore plus importante dans la mesure où elle vous permettra (à l’homme comme à la femme) de savoir les petites maladies dont souffre le conjoint afin de s’avoir quoi faire.  

Facebook

Gnadoe Tv