Suivez-nous

Talents

À la rencontre de Fatou Dia, la jeune « amazone » dirigeant le célèbre restaurant « Chez Fatou »

Publié

le

Fatou Dia
Rejoignez nous sur Facebook:

Hello les gnadoè peeps ! Vous allez bien ?

Aujourd’hui, on vous emmène à la découverte d’une femme incroyable et bourrée de talents… Vous avez deviné ? Il s’agit de Fatou DIA ! Si vous ne la connaissez pas, vous avez sûrement déjà entendu parler ou même avez déjà mangé au célèbre Restaurant “Chez Fatou”. Ça, vous connaissez n’est-ce pas ? Vous aimez trop le “bon manger”. Eh bien, Mlle Fatou est la guerrière qui régale vos papilles gustatives.

Vous vous demandez pourquoi l’utilisation du mot : “guerrière” ? La réponse est simple : parce qu’elle a eu un parcours digne d’une Amazone et qu’elle mérite amplement ce titre. Vous le découvrirez bien assez tôt par vous-même ! Bon. Trêve de bavardage ! Laissez moi vous la présenter.

 

Qui est Fatou DIA ?

Rien qu’avec la couverture, vous devinez déjà qu’il s’agit d’une belle et séduisante jeune femme. Mais ce que vous ne devinez pas est qu’au delà du physique, elle en a aussi dans le ciboulot. En effet, Fatou est non seulement belle mais aussi intelligente. Ivoirienne de nationalité mais “togolaise de cœur”, elle est titulaire d’une Licence en Droit des Affaires et d’un Master en Marketing Management. Au delà de ça, elle est PDG du “Restaurant Chez Fatou”, Directrice Marketing à Gold Émotion, Modèle Photo, Business Woman…

Autant dire qu’elle a plusieurs cordes à son arc, et pas des moindres… Les gars, ne soyez pas intimidés, parce qu’elle est aussi gentille qu’intelligente. En plus elle est jeune. Je vois venir la prochaine question… Mais désolé pour vous ! Vous n’en saurez rien. Nous gardons le suspens !

 

L’histoire de ses débuts

Contrairement à tout ce que l’on pourrait croire à cause de sa position actuelle (plutôt enviable), la vie ne lui a pas fait de cadeau. Elle a dû apprendre tôt à se battre et à s’en sortir par ses propres moyens.

À 15ans déjà, elle était orpheline de mère avec un père absent. C’est avec tristesse qu’elle se rappelle de sa mère qui était aussi sa meilleure amie : “entre ma mère et moi, il y avait une grande complicité, on était comme les deux doigts de la main”. Cette dernière l’a malheureusement quitté beaucoup trop vite d’un cancer du sein. Bien qu’étant enfant unique, elle n’a pas eu la vie facile. Elle n’est pas née avec une “cuillère en or dans la bouche” comme on pourrait le croire. C’est à force de sueur et de sacrifices qu’elle s’est construite et a atteint le sommet.

Lire aussi :   Comment organiser une fête d’anniversaire sans rien dépenser (ou presque)

De son adolescence, elle garde beaucoup de souvenirs tristes. La souffrance de sa mère : “ ma mère était super pauvre. On habitait dans des taudis…. du coup, on ne mangeait que par hasard. Les fêtes comme Noël, moi, je ne connaissais pas ; parce que ma mère m’avait dit que la fête était pour les riches” ; sa mort, le rejet de son père, le rejet de sa famille… Elle raconte comment elle a été à un moment de sa vie une : “ enfant de la rue”. Elle se rappelle : “ Je dormais sous les tables des marchés en bordure des routes, sous les ponts jusqu’au jour où une dame qui connaissait ma mère m’a prise chez elle à Marcory. Et c’est à partir de là que les choses ont commencé à changer.”.

C’est ce qu’on pourrait qualifier d’une enfance difficile, pas vrai ?

 

Qu’est-ce que l’Amour selon Fatou ?

Pour notre Amazone, l’amour c’est : “aimer et donner sans rien attendre en retour”. Belle définition n’est-ce pas ? Bien qu’ayant été mariée pendant une dizaine d’année, sa plus belle histoire d’amour demeure celle incomparable vécue avec sa mère. Elle déclare : “en tant qu’enfant unique, ce que j’ai vécu avec ma mère était extraordinaire et c’est ma plus belle histoire d’amour.”

Divorcée par consentement mutuel il y a maintenant 1 an et demi, Fatou admet être prête à redécouvrir l’amour au bras du galant homme qui saura la séduire par sa gentillesse. Comme elle le dit si bien, “il ne servirait à rien d’avoir un homme beau, grand, élégant mais qui serait une brute ou un immature”.

 

Le Restaurant “Chez Fatou” la réalisation d’un rêve

Si vous aimez bien manger, faites-y un tour si ce n’est pas encore fait. Vous m’en direz des nouvelles ! Selon Fatou, ce restaurant est né d’“ une passion, d’un coup de foudre. Je l’ai fait parce que j’aime cuisiner”. C’est justement ce qui fait la différence et qui distingue ce Restaurant des autres. En effet, les plats qui vous sont proposés sont : bio, frais, fait maison avec 0 surgelés et surtout des produits du terroir…de quoi leur donner avec les 10 ans d’expérience, un goût unique !

Lire aussi :   Mic Flammez feat Vano Baby un raccourci par le Bénin pour une carrière internationale.

Situé En face de la BOAD, dans la 2ème rue à droite après le commissariat central, Chez Fatou propose au menu : poisson braisé, poulet braisé, choucouillat d’escargots, des sauces graines (dékou déssi), la sauce d’arachide, placali, la pâte avec gbomadéssi, yassa, mafé, des plats marocains, le couscous légume…

Pour ceux qui veulent déguster un plat cuisiné par Fatou elle-même, n’hésitez pas à commander des plats européens. Ainsi, elle se mettra à la cuisine juste pour vous. De quoi vous faire saliver et réjouir les papilles gustatives des plus fins gourmets. Tentant non ?

 

Pourquoi le Togo ?

Bien qu’ivoirienne de naissance, elle affirme aimer le Togo qui : “ l’a accueilli, lui a ouvert les bras, et l’a adopté”. Pour elle, le Togo c’est “un deuxième chez soi”. C’est une des raisons pour lesquelles son premier restaurant a été ouvert sur la terre de nos aïeux.

Même si elle ne se concentre pour le moment que sur son Resto au Togo, un nouveau verra le jour bientôt à Lausanne en Suisse où elle réside à temps partiel. Ayant également travaillé dans le domaine de la mode en tant que Mannequin Model, Elle a tenu à préciser qu’elle “retourne aussi souvent que possible en Côte d’Ivoire où elle avait une boutique de mode qui a malheureusement fermé faute de temps”.

Ayant fait le tour de nombreux pays et villes tels que la France, la Suisse, l’Angleterre, Dubaï, Londres, Tokyo, Milan, Monaco etc., elle se souvient malgré tout avec sourire d’un togolais dont l’audace l’a marqué.

Essayez de deviner ce qu’il a fait ! Eh bien, le gars était tellement amoureux qu’il l’a suivi sans qu’elle ne le sache jusqu’en cote d’Ivoire en avion, pour s’assurer qu’elle n’y rencontrerait aucun autre homme. Digne d’un film d’amour ou bien ?

 

Les ambitions de Fatou

Aujourd’hui, elle se considère comme une “femme épanouie”. Cependant, elle admet que sa marche vers le sommet continue. Pour elle qui est partie de rien, le plus grand défi a été de “réussir”. Elle a profité de l’occasion pour lancer un appel fort à toutes les femmes qui, aujourd’hui sont au bas de l’échelle mais vise le sommet : “n’enviez pas, contentez vous de ce que vous avez pour le moment, bossez dur et laisser Dieu agir car il a un Plan”.

Lire aussi :   Les 10 sites web les plus visites au Togo ne sont pas conçus par les togolais !

Pour elle, rien n’est totalement acquis et les efforts pour relever le défi de sa vie continue. C’est pour cela qu’elle ne compte pas s’arrêter là. D’ailleurs elle ambitionne d’ouvrir des stands de… (un secret bien gardé pour le moment que nous ne tarderons pas à découvrir), et des nouveaux restos un peu partout dans la ville de Lomé. De quoi réjouir les amoureux de la bonne bouffe.

Connaissez-vous Gold Émotion ?

C’est la structure pour laquelle Fatou DIA est Directrice Marketing. Ils sont spécialisés dans la vente de champagne, de Cigare et d’épices. La particularité des produits Gold Émotion, c’est leurs goûts exceptionnels et les paillettes d’or que vous y trouverez. Du champagne avec des paillettes d’or à l’intérieur, c’est chic non ? Pour les fans de cigare, faites la différence avec un cigare enrobé d’or !

 

 En bonus, voici ce que ferait Fatou s’il lui restait 3 jours à vivre

Cher Gnadoè peeps, que feriez-vous s’il vous restait exactement 3 jours à vivre ? Fatou elle, le sait.

Elle voudrait le premier jour “faire des dons” comme elle a déjà eu à le faire par le passé. En effet, au delà d’être belle, séduisante et intelligente, elle est également une âme charitable qui œuvre dans le social. Elle a déjà eu à faire des dons dans différents orphelinats et écoles tels que ceux de Notsè et de Kégué, à la prison civile de Lomé, au département maternité de l’hôpital Sylvanus Olympio, au village SOS… Pour elle, il serait primordial le premier jour, d’aller faire des dons pour aider les personnes qui vivent dans le besoin, dans la mesure où elle comprend ce que c’est.

Le second jour, elle ira prier car il est aussi important de “racheter son âme”.

Et enfin, le troisième jour, elle méditerait et attendra la mort avec sérénité devant une bonne bouteille de champagne incrustée de paillettes d’or. Le goût de ça !

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Carl

    3 mai 2020 à 18 h 34 min

    Une véritable amazone.elle doit servir d’exemple à nos jeunes filles qui aujourd’hui,se battre ds la vie veut dire se battre pour trouver des sugar daddy pour assuser leur avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv