fbpx
Suivez-nous

Coup de coeur

Adebayor : Retour sur l’incroyable parcours du gamin de Kodjoviakopé (Partie 3)

Publié

le

Adebayor l’incroyable parcours du gamin de Kodjoviakopé

Tout récemment, notre légendaire dossard 4, Shéyi Emmanuel Adebayor annonçait sa retraite internationale. Une fin qui laisse un goût amer au regard de tout ce qu’il a apporté à notre cher pays le Togo. Ne voulant pas rentrer dans l’ingratitude, nous avons donc tenu à rendre hommage au gamin de Kodjoviakopé à travers quatre articles riches en anecdotes retraçant son parcours et son immense carrière.

Partie 3 : Numéro 4 légendaire

Adebayor commence sa carrière internationale en Juillet 2000 lors d’un match perdu contre la Zambie 2-0. Le jeune Shéyi va rapidement faire ses gammes en sélection en apprenant auprès des plus anciens comme Cougbadja Kader. Porteur à ses débuts du dossard numéro 6, il finira par le troquer contre le dossard 4 qui restera jusqu’à ce jour son numéro fétiche et donc légendaire. En effet Shéyi compte à ce jour 31 buts pour 70 sélections, ce qui en fait le meilleur buteur de l’équipe nationale.

 

Une légende construite grâce à un objectif fou : Emmener le Togo à la Coupe du monde 2006

En 2002, il participe à sa première compétition internationale avec le Togo, c’était la CAN 2002 où le Togo n’a pas spécialement brillé et a été éliminée dès le premier tour. Et en 2004 la qualification pour la CAN a été ratée par le Togo.

Lire aussi :   DÉCRYPTAGE: ‘‘LE SUCCÈS M’APPELLE’’ DE WILLY BABY.

C’est lors des Qualifications CAN/Coupe du monde 2006 que Shéyi va véritablement gagner une place inégalable dans le cœur des togolais et seuls les plus anciens mesurent encore le poids de ce que Shéyi nous a apporté. En effet, lors des qualifs, le Togo était mal embarqué au tirage en héritant du groupe de la mort aux côtés du Mali, du Sénégal, du Congo, du Libéria et de la Zambie. Mais l’impensable se produisit.

Bien que n’étant pas favori, le Togo va réaliser un parcours incroyable dans le sillage d’un Adebayor de gala. Une seule défaite sur les 10 matchs (1-2 face à la Zambie) ; 5 victoires sur 5 à domicile porté par un stade de Kégué en ébullition ; une dernière journée passionnante où le Togo devait gagner tout en comptant sur les faux pas adverses et c’est ce qui se passa. Dès l’officialisation de la qualification, tout le pays explosa de joie. Jamais le Togo n’a connu une telle ferveur autour du football et chacun n’avait qu’un nom à la bouche : Adebayor. Shéyi a fini les qualifs avec 11 buts, ce qui en faisait le meilleur buteur de la zone Afrique. Son nom a été porté en triomphe et est resté depuis lors la référence de tous les togolais. Et encore plus lorsque Shéyi a remporté le trophée de meilleur joueur africain (BBC) en 2007 et le ballon d’or africain 2008.

Lire aussi :   L’Afriklub Karting : au cœur de la capitale, un espace de distraction

Adebayor l’incroyable parcours du gamin de Kodjoviakopé

 

Une période post-qualification mouvementée

Qualifié, le Togo disputera malheureusement la CAN 2006 sans briller en se faisant éliminer au premier tour sans aucun but inscrit par Shéyi. La déception était au rendez-vous et la fédération a décidé de remplacer l’emblématique entraîneur Stephen Keshi par Otto Pfister pour aller disputer la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. Mais là encore déception, 3 défaites en 3 matchs sans aucun but de Shéyi même si le visage montré était intéressant.

Ensuite vint la CAN 2010 pour laquelle le Togo s’est vaillamment qualifié mais n’a pas pu participer à cause de l’attentat de Cabinda. Une attaque terroriste qui a causé des blessures graves autant mentales que physiques. La CAF a de surcroît décidé d’exclure le Togo de la compétition et de lui infliger une amende financière ; décision outrageante contre une victime d’attaque terroriste. Cet épisode affectera Shéyi qui décidera donc de mettre fin à sa carrière internationale.

 

Le retour en grâce du fils prodigue

Cependant, étant un amoureux de son pays, après plusieurs négociations, il accepte de revenir en sélection et rejoue face à la Guinée-Bissau, le 15 novembre 2011, lors d’un match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2014 (victoire du Togo 1-0). Un retour bénéfique puisque Shéyi participera activement à la qualification pour la CAN 2013 après s’être imposé contre le Gabon à l’aller avec un but de Shéyi (0-1) et au retour (2-1).

Lire aussi :   WINGS ‘N SHAKE, le paradis du poulet à Lomé !

A la CAN, le Togo se retrouve encore dans le groupe de la mort avec la Côte d’Ivoire, la Tunisie et l’Algérie. Et encore une fois, le Togo déjouera les pronostics dans le sillage de son capitaine Shéyi qui poussera tout le groupe dans son rôle de leader malgré une défaite lors du premier match contre la Côte d’Ivoire suite à un très bon match. En effet grâce à une belle victoire 2-0 contre l’Algérie où Shéyi a ouvert le score et un nul 1-1 contre la Tunisie, Le Togo se qualifie pour la première fois en quarts de finale de la CAN. Malheureusement il tombera en prolongations face au Burkina Faso : défaite 1-0 en quarts.  Cette CAN reste la meilleure prestation qu’a offerte le Togo jusqu’à présent dans la compétition.

Adebayor aura porté de son mieux le Togo vers les sommets et nous ne pouvons que l’en remercier. Il s’est toujours sacrifié et a répondu à l’appel de son pays. Le dossard 4 de l’équipe nationale est devenu un dossard légendaire que tous les jeunes voudraient porter un jour.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour ne rien rater

Vidéo de la semaine

Facebook