Suivez-nous

Actus

Cote d’ivoire : le Ministre Ahmed Bakayoko cité par des journalistes dans une affaire de trafic de cocaïne

Publié

le

Ministre Ahmed Bakayoko dans une affaire de drogue
Google images
Rejoignez nous sur Facebook:

Depuis un moment sur la toile, le ministre Ahmed Bakayoko est cité dans une affaire délicate. Il s’agit d’une affaire de trafic de drogue qui implique la côte d’ivoire. Les révélations ont été faites par deux journalistes internationaux venus en mission d’investigation.

Les deux journalistes ont donc décidé de publier le résultat de leur enquête et leurs révélations sont pour le moins alarmantes!

Pourquoi une telle investigation en Côte d’ivoire ?

Les deux journalistes envoyés sur le terrain sont d’origine nigériane et belge. Il s’agit de Nicholas Ibekwe et Daan Bauwens qui ont été détachés par le media international VICE MEDIA. Les deux journalistes ne sont pas à leur coup d’essai.

Selon eux, ils se sont rendus en côte d’ivoire en suivant la cocaïne à la trace depuis l’étranger pour aboutir au port d’Abidjan. L’investigation a été faite courant l’an 2019 et cela a impliqué de nombreuses personnes. Les cartels de drogue de l’Italie et de la Colombie sont également concernés par cette enquête menée par les deux journalistes.

Ils ont donc décidé de sortir les résultats de leur recherche en 5 épisodes. La saga se nomme « Comment votre conso fout la merde en Afrique de l’Ouest ». Le contenu des articles ont fini par déboucher à la citation du Ministre Ahmed Bakayoko.

Lire aussi :   Fake News : le président Paul Kagamé n'a pas nommé un ado de 19 ans ministre

Comment Ahmed Bakayoko s’est retrouvé dans cette affaire ?

D’abord, il faut dire que les deux journalistes ont travaillé de concert avec des personnes ressources. Parmi ses personnes, il y a un agent du service secret français, un agent de la DEA et des personnes dans le gouvernement. Dans le premier épisode, ils ont jeté les bases du système de commercialisation de la cocaïne en Côte d’ivoire.

Ils en viennent à dire : « la mafia colombienne a réussi à faire de la côte d’ivoire, un Etat défaillant, un maillon indispensable du commerce international de la cocaïne. ». Il ont donc eu comme conclusion que les trafiquants ont un ou des protecteur (s) haut placé (s). Alors comment ont-ils établi le lien entre ce commerce et le ministre Ahmed Bakayoko ?

C’est de cela qu’ils traitent dans le deuxième épisode. Il s’agit donc d’une démarche faite pour la conception des permis de conduire ivoiriens à Medellin (Colombie). Cette ville de la Colombie est réputée pour être la plaque tournante du trafic de drogue. D’ailleurs, c’est la ville du célèbre trafiquant Pablo Escobar. Ainsi donc, selon Ibwueke et Bauwens, la démarche précitée a été faite par le ministre Ahmed Bakayoko. De là, le nom du ministre a figuré dans les révélations faites.

Lire aussi :   Scandale : Netflix lance un film dans lequel Jésus-Christ est homosexuel

Mais, Ahmed Bakayoko est le bienfaiteur des artistes principalement le feu DJ Arafat. Oui oui ! Le nom de DJ Arafat a été le premier à sortir en tant qu’artiste dans les révélations. Le deuxième épisode s’achève sur une révélation sur le fait que les journalistes étaient sur écoute et : «… à partir de maintenant on va devoir être encore plus prudents… » ont-ils écrits.

Une déclaration qui accuse le ministre Ahmed Bakayoko

Dans le 3e épisode de la série d’articles, il est écrit que les journalistes ont rencontré un Escort boy. La rencontre aurait eu lieu à Gonzagueville et le travailleur de sexe aurait affirmé que : « je le connais, je connais sa maison à Beverly Hills. J’étais son partenaire s3xuel mais on est plus en bons termes».

Il continue en disant : « le ministre de la Défense, le plus grand trafiquant de cocaïne ? Je le sais et tout le monde le sait ». Une déclaration très accablante et dont ils devraient avoir des preuves car accuser le ministre Ahmed Bakayoko comme cela c’est très osé.

Entre autres, on peut lire que DJ Arafat et Ahmed Bakayoko n’étaient pas en de bons termes. Pourtant Hamed Bakayoko a toujours été décrit comme le papa spirituel de Dj Arafat.

Lire aussi :   VIDÉO : Shatta Bandle achète une nouvelle voiture d'une valeur de 45 000 $ pour son garde du corps

Outre ces informations, il a été encore rapporté que le ministre Ahmed Bakayoko a dû mettre un concurrent sur la touche pour devenir le pion central du circuit. Il s’agissait du chef de la mafia nigériane nommé John qui a été arrêté et emprisonné à la prison MACA d’Abidjan.

Comme on l’avait dit précédemment, la série comporte 5 articles. Il en reste donc deux à paraitre. Ce qu’on peut avoir comme avant-goût est qu’il sera démontré l’utilisation des artistes. Ils sont utilisés comme des mules pour passer la cocaïne selon les deux journalistes. Des révélations dignes d’un scénario de série télé qui vont sûrement plonger ce média et ses journalistes dans la tourmente surtout s’ils n’ont pas de preuves pour étayer leurs dires.

Gnadoè People, restez câblés pour ne pas manquer la suite de cette histoire !

Pub

Facebook

Gnadoe Tv