fbpx
Suivez-nous

Histoires Vécues

Avare, il meurt pour une ordonnance de 5000 fcfa : ses enfants retrouvent 8 millions dans son matelas

Publié

le

Avare, il meurt pour une ordonnance de 5000 fcfa : ses enfants retrouvent 8 millions dans son matelas

Cette histoire a eu lieu il y a de cela quelques années, dans le village de Boko en RDC.

Boko est une localité réputée pour abriter les plus avares de la république démocratique du Congo. « Pingre comme un mokongo » entend-on dire souvent.

Paul Dia Mbenza, un grand chef coutumier sexagénaire a surpris après sa mort, les habitants de sa localité. En effet, ses enfants ont découvert dans son matelas une somme équivalente à 8 millions de francs CFA alors qu’il est décédé de façon précipité à cause d’un manque de suivi médical adéquat dû à un défaut d’argent.

Hospitalisé à plusieurs reprises dans le centre médical de sa localité, il avait été contraint de rejoindre son domicile sans être guérit par manque de moyens financiers. Au Congo, les démunis ne bénéficie d’aucune compassion des médecins. Ce fut le cas de Mbenza, qui a été ignoré malgré son titre de chef coutumier.

Il avait aligné des ordonnances sans acheter ne serait-ce qu’un seul des produits prescrits depuis sa dernière hospitalisation. Le montant de la dernière prescription qu’on lui a fait s’élevait à 5.000 F CFA et comme Mbenza était trop avare pour payer ces frais, il a été contraint de libérer le lit d’hôpital. C’est ainsi que Paul Mbenza, le chef coutumier rendu l’âme dans son domicile.

Lire aussi :   IL RÊVAIT DE PILOTER UN AVION ALORS IL EN A CONSTRUIT UN

Plus tard, en rangeant ses affaires, ses enfants découvrent dans son matelas la fortune dont le compte total s’élève à 8 millions de F CFA. Les villageois n’ont pas hésité à faire des commentaires très négatifs sur Mbenza le pingre et sa famille.

Triste n’est-ce pas ? Le pauvre chef coutumier est mort à cause de 5.000 francs alors qu’il avait une fortune dans son matelas.

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater