fbpx
Suivez-nous

Togo

Bibi Reine dit ses vérités sur les hommages de Jimi Hope

Publié

le

hommages de Jimi Hope

Après la mort, tout est fini même la mort, dit-on. Mais bon, on n’en est plus là. Humm Togo bé comité de soutien, ce n’est même plus la peine quoi.

Décidément Jimi est parti mais son Hope* (espoir) laissé est mal utilisé. Si ce n’est sa famille qui s’accapare de ses biens, c’est quelques uns de ses collègues artistes qui abusent de son hommage. À l’heure où nous vous parlons, ca sent la desolation. le comité des artistes pour rendre hommage au défunt Jimi Hope est en dispute. Les vérités sortent enfin sur les hommages à rendre à Jimi Hope.

Que se passe t-il enfin?

Il y’a quelques semaines, El Hamid Lorenzo faisait état de ce sujet mais c’était presque passé inaperçu. Mais voilà que cette zone d’ombre refait surface. Dans son post, je cite :«…Ne faisons pas l’amalgame. Pour les obsèques de Dj Arafat, c’est le gouvernement lui-meme qui a alloué le budget que nous connaissons pour rendre des hommages dignes. Au Togo, c’est un collectif d’artistes qui s’est volontairement constitué pour pleurer leur frère et qui a fait un budget de 58 millions incluant chacun 300.000F CFA…». Et combien en sont-ils? On n’en sait rien.

D’après les dires de Bibi Reine, menacée et presque en pleurs dans un vocal, elle affirme que les autorités auraient remis 1.000.000f CFA aux membres du comité pour organiser une conférence de presse, une caravane et faire des T-shirts à l’effigie de Jimi Hope. Mais rien de tout ça n’a été fait et le comble personne ne sait ce qui a été fait de cette subvention sans oublier celle du concert hommage. Pas de bilan financier, pas de communiqué du bureau dudit comité.

Lire aussi :   DONALD SODJI ARRÊTÉ ET PLACÉ À GARDE VUE POUR VIOL ET VIOLATION DE L’INTIMITÉ DE FARIDATOU

Où est donc passé tout cet argent?

La vraie question aujourd’hui est de savoir : doit-in encore créer des comités de soutien après un incident ou après une perte de vie?

En tout cas on attend la version de Toto Patrick ou le doyen Agboti Kékéli, cités dans l’affaire. Mieux encore celle de Rosemonde, trésorière du comité…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater