Suivez-nous

Portrait

Biographie de Flash Marley

Publié

le

MAGLODJI Sitsopé Judith de son vrai nom, Flash Marley est fille d’un père ivoiro-togolais et d’une mère togolaise. Elle fait depuis bientôt un moment la une dans l’arène du Hip-Hop 228 et , est actuellement inscrite en deuxième année de Droit Public à l’université de Lomé.
« Flash Marley » un blazz qui lui serait venue alors qu’elle était encore sur les bancs . « Flash » comme l’effet d’un flash elle veut que sa musique touche des cœurs. « Marley » pour cet amour qu’elle porte pour cette philosophie des rasta : leur positivité, leur grand cœur.

À ses débuts artistiques, elle était dans la poésie et le dessin , ce qui lui aurait valu une troisième place lors d’un concours de dessin Suisse « La ville où il fait bon vivre ».
Par la suite transcrire ses débuts artistiques en art musical d’où le Hip-Hop Rap . Elle dira « il y a une connexion entre mes fans et moi ; personnellement je trouve que c’est le canal le plus adéquat.´´
Elle fait ses vrais début dans la musique en 2013 sous les ailes de son grand frère Diff Plies à qui elle doit un son magique « Biedeka ». Les projets s’en ont suivis.  Elle a su prendre son temps pour faire un travail assez conséquent et s’imposer depuis jusqu’à présent comme l’une des portes parole de la musique Hip-Hop togolaise voire africaine avec ses sons et vidéos qui tournent dans des pays comme le Bénin, la Côte D’Ivoire, le Congo , le Cameroun  et bien d’autres .
Avec un style, une technique, un flow aussi particulier à elle, elle ne passe jamais inaperçu sur un projet. On peut comprendre pourquoi elle a toujours eu comme modèle le Duc Booba . Angélique Kidjo, Bob Marley et autres figures légendaires en sont des références .

Le but de sa musique est surtout social et didactique. Ainsi pour elle on peut prouver aux parents que la musique n’est pas pour les voyous comme ils le pensent. Objective, elle s’en sort plutôt bien car son travail la différencie des autres.
《La vie m’a donné des frères, des amis mais ce qui est spécial est que je sais sur qui compter》et 《La faiblesse est mentale》 sont les deux citations préférées de celle qu’on surnomme dans le milieu Hip-hop au Togo  » LA MADRE « 
Suivez l’artiste sur
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Adamah Amah Marius

    21 février 2019 à 10 h 46 min

    407 dans techa je kiff trop flash marley on a fait la jeunesse ensemble dans une même église

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Pour ne rien rater