Suivez-nous

Vue d'ailleurs

Cet homme qui a 13 femmes, 10 copines et 176 enfants, lance un appel à l’aide à l’Etat

Publié

le

Phoenix Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Soyez féconds et multipliez-vous sur la terre, peut-on lire dans la Bible. Il y’a vraiment ceux qui suivent cette recommandation à la lettre jusqu’à en dépasser les bornes. Découvrez dans cet article, cet homme, père de 176 enfants qui, dépassé par la situation, fait un appel à l’aide au gouvernement de son pays.

Mustafa Mutone 70 ans, ougandais, a pour lui seul, 176 enfants, 13 femmes et 10 copines (un boss). Il raconte qu’il s’est marié pour la première fois à 16 ans et que son premier fils aurait 49 ans aujourd’hui. A l’heure actuelle, 6 de ses femmes seraient enceintes. Ce qui fera au total plus de 180 enfants d’ici là. On peut déjà surnommer Mustafa de « l’homme le plus fécond d’Afrique ».

En plus d’être un chef en ville, Mutasfa Mutone est un commerçant, négociateur de café, de haricots maïs et consorts. C’est avec ses revenus qu’il nourrit sa grande famille. Même s’il fait de son mieux, il déclare que cela n’est du tout aisé de prendre en charge ce nombre de personnes. D’ailleurs, c’est normal. Il lance donc un appel au gouvernement de lui venir en aide.

« J’ai tenté de prendre soin de mes 13 conjoints et de plus de 170 enfants, mais cela n’a pas été simple pour moi, je demande à l’autorité publique de prendre en charge en tout état de cause 30 de mes enfants en institution facultative et tertiaire » a-t-il expliqué à une chaine ougandaise.

Lire aussi :   Shan'L s'affiche avec un troisième œil et crée la polémique (vidéo)

L’homme affirme avoir plus de 40 élèves en primaire et voudrait qu’avec l’aide de l’Etat et de ses enfants les plus âgés, ouvrir une école. Cela pourrait aider à faire des économies.

Même si ses conjointes ne se sont pas toutes avec lui, il reçoit souvent des appels d’elles, demandant de l’argent. Cela n’est pas facile dit-il. Mais pensait-il que cela allait être facile ?

Pendant qu’à Singapour, l’Etat offre des millions à qui veut engendrer un enfant, à chacun ses problèmes. Peut-etre que la-bas ils n’aiment pas ça.

Facebook

Gnadoe Tv