Suivez-nous

Buzz

Confinement : Funke Akindele et son mari en prison pour avoir organisé une fête (vidéo)

Publié

le

Funke Akindele
Rejoignez nous sur Facebook:

Malgré l’ordre du confinement qui est devenu général de par le monde par les gouvernements dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus, il se trouve que ce ne soit pas tout le monde qui prend cela au sérieux.

Certains étant des personnalités influentes vont à l’encontre de cette loi attirant sur leurs personnes des conséquences désastreuses comme le fait de se faire abattre comme ce fut le cas au Rwanda et en Corée du Nord ou encore de se faire attaquer par des animaux sauvages comme ce fut le cas en Russie et en Afrique Orientale.

L’actrice Nigériane Funke Akindele-Bello qui est devenue connue sur tout le continent grâce au succès de la série « Le journal intime de Jenifa » dont elle est la productrice et le personnage principal ; a ainsi organisé une gigantesque fête d’anniversaire avec la participation de son mari JJC Skillz, de son vrai nom Abdulrasheed Bello.

Ils ont convié des éminences de Nollywood et de la politique Nigériane et ont partagé le tout sur le net.

L’une des vidéos postées sur Twitter est devenue virale provoquant ainsi le débarquement de la police chez eux et leur arrestation ainsi que certains des invités.

L’actrice Funke Akindele-Bello qui a été arrêtée le dimanche 5 avril par le commandement de la police de l’État de Lagos pour avoir bafoué l’ordre de distanciation sociale du gouvernement de l’État de Lagos, a passé la nuit au bureau du SCID du Département des enquêtes criminelles de l’État à Panti, Lagos.

Une source policière a déclaré que le mari de l’actrice qui n’était pas disponible lorsqu’elle a été interpellée, s’est rendu et est actuellement avec elle à Panti.

Le Règlement de 2020 sur les maladies infectieuses à Lagos prévoit une peine d’emprisonnement d’un mois ou une amende de 100 000 nairas ou les deux pour toute personne reconnue coupable d’avoir organisé des rassemblements ou d’avoir bafoué l’ordre de confinement.

La loi sur la réglementation se lit comme suit :

«En cas de violation d’un ordre de fermeture ou de séjour à domicile, les agences de sécurité ont le pouvoir d’arrêter sans mandat et peuvent détenir toute personne qui enfreint l’ordre de fermeture ou de séjour à domicile, pendant au moins 48 heures.

Lorsque la personne arrêtée est déclarée coupable, elle est passible d’une amende de 100 000 nairas ou d’un mois d’emprisonnement ou de trois mois de travaux d’intérêt général.»

Cependant, après avoir été arrêtée, l’actrice a écrit dans un tweet qu’elle a partagé :

« Je prie juste pour survivre à ça. Je suis tellement brisée ».

Funke Akindele

La police de l’État de Lagos a également révélé que les efforts sont intensifiés pour arrêter les personnes restantes dans la vidéo, parmi lesquelles le chanteur Azeez Fashola alias Naira Marley ainsi que l’ancien candidat au poste de gouverneur de l’État de Lagos, Babatunde Gbadamosi.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv