Suivez-nous

Actus

Covid-19 : des pr0stituées en grève exigent d’être vaccinées “prioritairement” au Brésil

Publié

le

Covid-19 grève Travailleuses de sexe
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Les travailleuses du sexe brésiliennes sont en grève d’une semaine pour exiger qu’elles soient parmi les professionnelles de première ligne pour ainsi obtenir les vaccins prioritaires contre la Covid-19.

Des milliers de ces femmes ont été contraints par la fermeture des hôtels suite à la pandémie, où ils louaient des chambres pour vendre leurs services.

“Nous sommes en première ligne, nous faisons bouger l’économie et nous courons des risques, nous devons nous faire vacciner.“, a déclaré la présidente de l’Association des prostituées de l’État de Minas Gerais.


Les manifestations ont débuté le lundi 5 avril dans les rues où elles exerçaient leur métier, brandissant des pancartes déclarant : « Les travailleuses du sexe sont aussi des professionnelles ».

“Nous faisons partie du groupe prioritaire, car nous traitons avec différents types de personnes et nos vies sont en danger”, a déclaré l’une des prostituées qui protestaient.

Rappelons que, le gouvernement Brésilien a donné la priorité aux agents de santé, aux enseignants, aux personnes âgées, aux autochtones et aux personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents pour le premier cycle de vaccination. Ces femmes espèrent rejoindre ces groupes prioritaires, pour ainsi pouvoir reprendre leurs activités.

 

Facebook

Gnadoe Tv