Suivez-nous

Actus

« Davido m’a harcelée sexuellement », dixit Kemi Olunloyo

Publié

le

Kemi Olunloyo
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

La plus controversée des journalistes d’investigations au Nigéria, Kemi Olunloyo fait encore parlé d’elle. Depuis toujours, nous savons qu’elle a une dent contre la star nigériane Davido. Mais nous ne savons pas le pourquoi.

Aujourd’hui, Kemi nous dit tout. Elle nous dévoile pourquoi elle ressent de la haine à l’endroit de Davido. En effet, Kemi Olunloyo a posté sur sa page des allégations en l’encontre de Davido. La femme de 55 ans affirme avoir été sexuellement harcelée par Davido, il y a bientôt deux ans déjà.

Selon Kemi Olunloyo, les fans et certains amis de Davido savent pertinemment cela. Pourtant ils n’ont rien fait pour le dénoncer. Ne pouvant plus encaisser cette mauvaise expérience, elle décide de lever la voile sur l’affaire. Elle a affirmé que la belle chanteuse Tiwa Savage et Samklef sont témoins du harcèlement que Davido lui a affligé en 2018.

Et que si elle n’a rien dit à l’époque, c’est parce que les gens l’ont supplié de ne pas le faire. Mais aujourd’hui, elle pense qu’il est temps que le monde soit au courant des faits.

Kemi Olunloyo déteste Davido avec Passion…

A part la haine, Kemi ne ressent plus rien pour Davido. Ces Tweets ci-dessus en témoignent.

«La violence sexuelle au Nigéria commence par le harcèlement sexuel. Les fans de @Davido ne savent pas comment il m’a harcelé sexuellement le 20 octobre 2018. Ses fans et ses associés approuvent ce comportement imprudent et ça dégénère. Il a eu du mal à dire «Désolé», un mot facile mais qui est lourd de sens » a-t-elle posté.

Lire aussi :   Coronavirus : l'épidémie a fait grimper en flèche les ventes de sextoys

Elle continue en disant :

«  @Tiwa Savage votre m’a supplié plusieurs fois de mettre fin à ce combat avec vous et je lui ai répété que cela ne se produira pas tant que vous ne vous excuserez pas. Elle a dit que tu étais contrarié parce que j’ai mentionné ta défunte mère ».

Elle conclut sa publication en ces termes :

«  @SAMKLEF me supplie de laisser aller les choses. J’ai dit non! Personne ne pardonne et n’oublie. Vous ne pouvez pas faire les deux. Je ne vous pardonne pas comme je l’ai dit à @SaharaReporters et je n’oublierai jamais. JE DETESTE  @Davido avec passion. Tu m’as harcelé sexuellement! » 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv