Suivez-nous

Analyse

L’écran et son impact dangereusement grandissant sur l’éloignement social

Publié

le

L’écran, quid de l’éloignement social
Rejoignez nous sur Facebook:

 L’écran, qu’il s’agisse de la télévision, de l’ordinateur (portatif ou bureau), le téléphone androïd, semble avoir pris beaucoup d’importance dans notre société d’aujourd’hui. Disponible pour tous les âges et désormais accessible à toutes les couches sociales, l’écran va jusqu’à être préféré à la réalité physique occasionnant de moins en moins d’union de familles. On se demande si plusieurs (les parents surtout) n’abandonnent pas leurs rôles au profit de l’écran.

La télévision est un outil de mode, incontestablement présent dans les foyers. Du plus petit au plus âgé, chacun s’y intéresse tel le meilleur des amis. Vu sous l’angle de la distraction ou du divertissement, la télé aide beaucoup à se sortir ou à sortir certaines personnes d’un mauvais état. C’est par exemple le cas lorsqu’un parent allume la télé pour son enfant triste à cause d’un événement, ou du départ d’un de ses amis, d’un parent qui a vécu une journée cauchemardesque au boulot, une fois à la maison, s’en remet à la télé. Ça marche, la plupart du temps au point où, certains parents confient l’éducation de leurs enfants à la télé. Erreur… !

La télé est un outil d’information, de formation et surtout de divertissement. À aucun moment on ne saurait se tromper au point de lui attribuer le rôle d’éducation des enfants !

Éduquer un enfant, c’est d’abord et avant tout lui témoigner de l’affection, un amour qui l’aide à s’épanouir, rester disponible pour cet enfant ; lui apprendre bien de choses élémentaires, lui indiquer la voie et l’accompagner dans sa découverte du monde dans lequel il vit, ses réalités. Toutes ces choses pourraient certainement se retrouver dans l’écran sauf les plus essentielles, la présence physique et l’affection.

Lire aussi :   Comment faire l'amour à un homme

Ces deux choses constituent, en réalité, la base de l’éducation. Par ailleurs, la télé, en général ne fait toujours pas une sélection de ses programmes, les conditionnant aux besoins de chaque personne qui lui fait face. Incapable d’affection, la télé ne nous regarde pas, elle ne se soucie pas non plus de nos enfants. Son objectif est plus lucratif qu’affectif.

L’écran s’en va jusqu’à diviser les familles en éloignant parents et enfants, la plupart préférant se divertir sur les réseaux sociaux au dépens des partages en famille.

On tait les contacts physiques au profit des échanges sur les réseaux. La télé nous attire vers les problèmes des autres pour au final nous amener à en avoir chez nous aussi. Nos différents se règlent désormais sur les réseaux, exposant secrets de familles, vies privées et autres ; les autres s’invitant eux-aussi dans ces différents pour en aggraver les situations.

En définitive, une relation, quelle qu’en soit la nature, pour qu’elle soit vraie, nécessite la proximité et le contact physique. Pour mieux exprimer nos ressentiments, pour venir en aide aux autres et à nos proches, pour prouver notre empathie, c’est dans le réel qu’il faut agir, donc préférer le physique au virtuel. La force d’une équipe dépend de la capacité des membres à se comprendre, à demeurer ensemble malgré leurs différences ; le rassemblement ayant rendu possible la compréhension et la découverte de chacun vis-à-vis de l’autre.

Lire aussi :   Le Togo, est-il vraiment un pays maudit ? 

Le numérique est un enjeu majeur pour notre époque, mais attention à ce qu’il devienne un danger à l’humanité elle-même !

Avec TCHABLI Yendame Roméo

Pub

Facebook

Gnadoe Tv