fbpx
ENQUÊTE: COMMENT SE PASSENT LES CONCERTS / TOURNÉES DES ARTISTES TOGOLAIS A L’INTERNATIONAL ?

On s’est tous demandé au moins une fois comment se déroulaient les concerts de nos artistes togolais à l’international ? L’herbe est elle plus verte à l’étranger pour nos artistes ?  Les salles sont-elles remplies à craquer ou tapent-ils de gros poteaux à chacune de leurs prestations ? La diaspora, soutient-elle vraiment les artistes locaux ? Les promoteurs se comportent-ils correctement avec nos artistes ? De nombreuses questions que l’on s’est posées et qui nous ont donc logiquement poussés à enquêter sur le sujet.

Pour certains artistes locaux, une tournée musicale à l’étranger est considérée comme une consécration car pour eux s’exporter à l’étranger est synonyme de notoriété et de gros cachets à la clé.

Malheureusement la réalité est bien différente comme le souligne le post d’un acteur culturel togolais sur les réseaux sociaux. Selon lui les artistes togolais manquent de discernement quant au choix de leurs promoteurs, ils préfèrent se payer les services d’une personne leur faisant miroiter monts et merveilles plutôt que de vrais professionnels du métier leur exposant une réalité beaucoup moins glamour.

En effet rares sont les artistes togolais qui arrivent à remplir les salles à l’étrangers, ils se contentent de petites salles ou de successions de showcases dans des boites de nuit. Le retour à la réalité est souvent brutal pour ces artistes qui espèrent souvent rencontrer davantage de succès.

Certains prometteurs quant à eux argumentent logiquement en expliquant qu’une tournée à l’étranger engendre de nombreux coûts notamment en matière de communication, location de salle, paiement du staff et autres charges annexes pouvant faire gonfler lourdement la facture.

De plus la mobilisation de la diaspora n’est pas forcément toujours au rendez-vous, ils ne conçoivent pas encore, à tort ou à raison, mettre beaucoup d’argent dans un artiste local pour un concert et de surcroît dans une petite salle, pourtant les prix des tickets sont souvent très abordables pour des concerts en Europe ou USA souvent variant de 10 à 25 euros (6500 f à 16 500 f), pour vous donner un ordre de comparaison un concert d’artiste de renommée internationale comme Rihanna ou bien Drake coûte entre 100 et 200 euros(65 000 f à 120 000 f).

Certains promoteurs pensent qu’il faudrait que les artistes togolais aient davantage à l’esprit que l’objectif de leurs tournées est de se familiariser avec un nouveau public, de gagner en expérience et en notoriété plutôt que de se faire beaucoup d’argent.

D’après nos sources, le cachet d’un artiste togolais en tournée à l’étranger varie entre 1500 et 2000 euros (soit le million de francs CFA) pour les plus chanceux  pour une salle de 150 à 200 personnes, seuls les artistes comme TOOFAN ou bien KING MENSAH peuvent espérer toucher des cachets bien plus importants mais cela s’explique aussi par l’engouement plus significatif de la diaspora pour ces artistes.

Pour espérer voir un jour rayonner la musique togolaise dans le monde comme ont réussi à le faire les pays voisins comme la Côte d’Ivoire et le Nigeria, il faudra que nos acteurs culturels trouvent un terrain d’entente et arrivent enfin à tisser un lien fort avec le public de la diaspora. Pour cela il faudrait déjà qu’ils prennent réellement conscience que l’avenir de notre musique repose en grande partie entre leurs mains.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*