Suivez-nous

Actus

L’Espagne rend hommage à Iniesta avec une statue n*e (photos)

Publié

le

Iniesta
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Iniesta  a été mis au centre des célébrations du 10è anniversaire de la victoire de l’Espagne sur les Pays-Bas en 2010, lors de la Coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud.

Le joueur iconique de Barcelone était le héros ce soir-là à Johannesburg lorsqu’il a marqué à quatre minutes de la fin des prolongations. Il a ainsi assuré le succès de la Coupe du monde de l’Espagne.

 

 

L’Espagne a donc rendu hommage à Iniesta en inaugurant une statue nue en son honneur.

La statue représente le moment où il marque le but décisif lors de la Coupe du monde de 2010.

Iniesta

Cette initiative est celle de la ville natale d’Iniesta, Albacete. Les habitants d’Albacete devaient célébrer le dévoilement de la statue le 10 juillet, mais les restrictions de Coronavirus ont tout bousculé. Ce qui signifie qu’il aura lieu l’année prochaine.

Andres Iniesta avait récemment révélé que marquer ce but l’a aidé à se remettre de la dépression et à surmonter l’un des moments les plus difficiles de sa vie. Iniesta avait terriblement souffert suite au décès de son ami intime Dani Jarque en 2009. L’ancien milieu de terrain de l’Espanol est décédé à l’âge de 26 ans d’une crise cardiaque.

Lire aussi :   Noire n'est pas mon métier

Lorsque l’icône de Barcelone a marqué le but décisif en Afrique du Sud, il a révélé un maillot de corps avec écrit dessus : «Dani Jarque : siempre con nosotros», qui signifie «Dani Jarque : toujours avec nous».

Il a dit au journal Bild am Sonntag:

« Malheureusement, j’ai dû vivre plusieurs malheurs d’affilée, même si j’ai vraiment réussi à l’époque. Mais mon ami Dani Jarque est décédé en août 2009, ce qui m’a vraiment mis dans une situation si fragile situation que j’avais besoin d’une aide professionnelle.

Ce fut certainement la phase la plus difficile de ma vie. C’était très bien pour moi d’avoir le soutien d’Anna, ma petite amie à cette époque et épouse actuelle, et bien sûr celle de mes parents. Heureusement, cette phase appartient au passé. Une phase qui m’a rendu plus fort et meilleur. »

Iniesta a souligné que son but contre les Pays-Bas fut « le début de l’amélioration ».

Le joueur a été incroyablement honnête au sujet de ses luttes contre la dépression dans le passé, ainsi que des premières difficultés qu’il a rencontrées pour s’adapter à la vie à Barcelone.

Iniesta

En tant que l’un des joueurs les plus titrés de l’histoire du Barça – et sans doute le plus grand joueur d’Espagne de tous les temps – son histoire est un rappel que les problèmes de santé mentale peuvent toucher n’importe qui.

Lire aussi :   Les prostituées espagnoles se bousculent devant la porte de cet africain à cause de ses performances au lit

Il a décrit cette étape douloureuse dans une autre interview :

« Vous sentez que ce n’est pas vous, que vous n’aimez pas les choses, que les gens autour de vous ne sont que des gens. Vous n’avez ni sentiments ni passion. Vous finissez par vous sentir vide à l’intérieur et il y a un moment où vous réalisez que vous ne pouvez plus le supporter.

J’avais la capacité de voir que j’avais besoin de voir quelqu’un pour sortir de cette situation. L’important est qu’à cette période, je n’ai jamais perdu l’étincelle. »

 

 

Iniesta a remporté neuf titres en Liga et quatre ligues de champions au Barça.

Et aussi la Coupe du monde et de deux championnats d’Europe avec l’Espagne. Il a également soulevé la Coupe de l’Empereur et la Super Coupe du Japon depuis sa sortie émotionnelle du Camp Nou en 2018.

 

Pub

Facebook

Gnadoe Tv