Suivez-nous

Actus

Et si Gervais Djondo m’était conté !

Publié

le

L'Afrique d'abord Gervais Koffi Djondo
Rejoignez nous sur Facebook:

Les Mémoires intitulées “L’Afrique d’abord” de Gervais Koffi Gbondjidè Djondo, ont été officiellement dédicacées le lundi 16 septembre au cours  d’une cérémonie solennelle, au Centre Panafricain d’Ecobank en présence des invités de marque, dont des hommes d’esprit, des hommes d’affaires, des personnalités politiques et des jeunes, une catégorie sociale à laquelle l’ouvrage de cet acteur irréductible du panafricanisme est destiné.

Ils constituent en effet, la cible auprès de laquelle l’auteur tient à allumer la flamme du panafricanisme et de l’entrepreneuriat.

Au cours de la cérémonie, l’auteur a échangé avec son entourage et son public sur les pistes de solutions pour un développement de l’Afrique , en partant de son histoire personnelle, de son parcours et sa vision sur l’initiative privée.

Aujourd’hui, à tout point de vue, cet illustre auteur demeure le symbole vibrant non seulement de la foi en l’Afrique, mais aussi en

“l’effort de l’africain qui ne devra son essor dans le grand monde globalisé de notre contemporanéité que sur le socle de son affirmation en tant que ce qu’il est: Un Africain fier, visionnaire et acharné à construire pour lui-même et la postérité un environnement  dynamique et sûr qui fera la fierté des peuples comme L’Afrique entière est fière de Gervais Koffi Djondo”.

D’une discrétion et d’une rigueur à toutes épreuves, Gervais Koffi Djondo s’est, au fil du temps, imposé comme l’un des artisans de la réussite africaine et du panafricanisme économique.

Lire aussi :   Kim Kardashian citée dans une affaire de vol d'objet d'art

“L’Afrique  d’abord, Africa first”, ouvrage dense et documenté , paru aux Editions “Présence Africaine” vise à démontrer que le regroupement des États d’Afrique en entités plus grandes, allié au développement du commerce inter africain, favorise la réussite et suscite le respect.

“L’Afrique d’abord”, doit servir de bréviaire à tous les Africains soucieux du développement de ce continent qui regorge de potentialités indéniables pour ce faire.

En choisissant de lancer ses Mémoires au Centre Panafricain d’Ecobank à Lomé, un 16 septembre, jour de la rentrée des classes au Togo, Gervais Koffi Djondo, sûrement veut engager toute la jeunesse africaine, sur la voie du panafricanisme et du développement, gages d’un avenir radieux.

Ancien ministre sous feu président Eyadema Gnassingbé, Gervais Koffi Djondo qui a occupé les postes de responsabilités au Togo, est le promoteur de Ecobank. Le succès et le rayonnement de cette institution panafricaine, sur le continent et au-delà, ont amené des chefs d’État africains à le solliciter en vue de création d’une flotte africaine après la mort de la compagnie “AIR AFRIQUE”.

Ce qui à donné lieu à la création de la compagnie ASKY dont le parcours continue de forcer l’admiration.

 

Source Flambeau des démocrates N°608 du 19 septembre 2019

Facebook

Gnadoe Tv