Suivez-nous

Vue d'ailleurs

France/Coronavirus : les maternités prennent des mesures dérangeantes pour les futurs parents

Publié

le

Coronavirus
Rejoignez nous sur Facebook:

Afin d’empêcher la propagation de cette pandémie, le Coronavirus, les maternités prennent certaines mesures limitatives. D’autres ne tolèrent plus dorénavant la présence des pères au moment de l’accouchement. Bien que ces mesures ne dérangent pas trop certains couples, d’autres trouvent ces mesures extrêmes.

 

Depuis le début de l’épidémie, les maternités prennent des dispositions afin de protéger les soignants et minimiser la transmission de ce virus entre les patients. Tout d’abord les visites ont été relativement réduites mais la persistance de la pandémie a amené les hôpitaux à revoir leurs dispositifs.

Actuellement, chaque maternité prend des mesures en fonction de la situation du Coronavirus dans la région et de la spécificité de l’établissement. Certains autorisent le futur papa à se retrouver en salle de travail tout en leur interdisant toute sortie, d’autres l’invitent à rejoindre la salle au dernier moment pour assister à la délivrance. Et certains enfin interdisent tout contact. Car les pères qui font des vas et vient ou discutent dans les couloirs peuvent être des vecteurs, sans même le savoir.

Mais vu la nécessité du soutien émotionnel et physique du père envers la femme (qui l’encourage d’ailleurs). Certaines maternités offrent la possibilité aux pères de suivre l’accouchement sur facetime pour pouvoir apporter son aide à sa femme.

Lire aussi :   WIZ KHALIFA EN COUPLE : IL OFFICIALISE AVEC LE TOP MODEL WINNIE HARLOW

Cette situation devient difficile dans la mesure où les futurs parents peinent à s’y retrouver entre les règles qui évoluent d’un hôpital à l’autre et au rythme de l’épidémie.

Jérôme, qui emmena sa femme qui ressentait d’intenses contractions à l’hôpital s’est retrouvé dans cette cette situation. Il a dû attendre devant l’hôpital et pouvait apercevoir les cris de sa femme depuis la salle de travail. Après délivrance il a eu droit à passer 24h avec sa femme avec interdiction formelle de sortir. Passé ce délai, il est rentré chez lui attendant impatiemment le retour de sa femme.

 

Même si la présence de l’homme à côté de sa femme dans ce moment critique rassure celle-ci, les couples sont obligés de vivre ce moment séparément pour leur santé, celle des soignants et de leur bébé.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv