Suivez-nous

Analyse

Future : Voici la preuve que le rappeur a prédit le coronavirus et les manifestations BLM

Publié

le

Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

En 2016, le rappeur US Future sortait sa chanson intitulée « Mask Off » avec la subliminale Amber Rose au premier plan. D’abord le son de la chanson est un sample de « Prison Song », le son de flûte de Tommy Butler qu’on peut considérer comme l’hymne au combat du Dr Martin Luther King.

 

1- Prison Song

Future a été acclamé par tous pour l’originalité, l’audace et la grandeur de son « Mask Off »; une grandeur due à l’origine de la production.

Mais en même temps, certains l’ont critiqué pour la même raison. Il a été accusé d’avoir transformé cet emblème de l’histoire Afro-Américaine en apanage de drogues, un sujet récurrent de la culture rap.

Tommy Butler était un jeune Afro-Américain qui a été très influencé par les efforts  de Martin Luther King en faveur des droits civiques des Afro-Américains. Aussi en 1978, dix ans après l’assassinat de la légende activiste, Tommy Butler crée la comédie musicale Selma pour retracer tout le parcours iconique de Martin Luther King.

Future

 

Le nom Selma vient d’une ville d’Alabama, devenue célèbre pour avoir attiré l’attention de la presse nationale et donc de tout le pays sur la cause des Noirs, dix ans après Rosa Parks. La marche pacifique avait été organisée après l’assassinat par la police d’un militant noir qui protestait contre le refus du droit de vote aux Afro-Américains. L’initiative venait d’Amelia Boynton Robinson et de son mari; ce fut l’une des familles les plus influentes de l’histoire Afro-Américaine. De nombreuses personnalités se joignirent à la marche dont des pasteurs Blancs qui furent assassinés plus tard par le Ku Klux Klan.

Lire aussi :   « La vie de George Floyd comptait », dixit Meghan Markle (vidéo)

Il leur a fallu trois jours (les 7,9 et 25 Mars 1965) pour achever la traversée du pont reliant Selma à Montgoméry, la capitale de l’Etat d’Alabama. Dans l’histoire des Etats-Unis, le 7 Mars 1965 demeurera à jamais le «Bloody Sunday » qui veut dire le Dimanche Sanglant.

Future

Ce fut lors de la deuxième manifestation que Martin Luther King Jr se mêla à la foule. Et ce fut au troisième tour que la traversée fut complète.

La comédie musicale Selma de Tommy Butler a marqué les esprits grâce à l’air de flûte sur « Prison Song », la chanson culte du show historique. Chanson écrite par Tommy Butler lui-même et chantée par Carlton Williams.

C’est cet air de flûte que le jeune producteur Metro Boomin a samplé sur « Mask Off », un titre anodin de l’album de Future.

Ce fut le buzz absolu avec un #MaskOffChallenge et des nominations en Europe comme aux USA. De telle sorte qu’il devient le titre phare de tout l’album avec un clip à l’appui, ce qui n’était pas prévue au début.  La chanson fut classée cinquième dans le Top 100 du Billboard US, première fois que Future atteignait une si grande position.

Le titre rafla aussi deux trophées aux BET Awards de 2017 avec le « BET Hip Hop Award du titre hip-hop de l’année » pour Metro Boomin, et le « BET Hip Hop Award de la meilleure vidéo hip-hop de l’année » pour Future.

Lire aussi :   Accusé de racisme envers les femmes noires, TayC répond (vidéos)

 

 

2- Mask Off

Dans le clip de « Mask Off », on peut entendre des explosions et voir des émeutes au début de la vidéo. Il y avait aussi des actes de vandalisme. On peut aussi voir un jeune garçon Afro-Américain enlever son masque.

Sans compter que le titre de la chanson même contient le mot masque, tout au long de la vidéo, il ne fut question que de masque. Le refrain aussi.

Future

D’un côté, on a les masques devenus une obligation mondiale depuis la propagation de la pandémie du coronavirus en début 2020. De l’autre, on a les émeutes, les actes de vandalisme avec les Afro-Américains au premier plan. Nouvelle norme également depuis que la vidéo de la mort ignoble de George Floyd a heurté de plein fouet toute la population mondiale et réveillé les consciences de beaucoup.

 

 

Rappeur engagé, Future a encouragé tout le monde à « Mask On » en cette période de pandémie.

Future

En effet, le son  « Mask Off » appelait à enlever le masque derrière lequel on cache sa vraie personnalité. Mais en ces temps-ci, le rappeur pense qu’il vaut mieux remettre son masque facial, histoire de préserver sa santé et celle des autres.

D’ailleurs avec sa fondation FreeWishes, il a fait une campagne anti-Covid sous le thème « Mask On ». Elle a servi à sensibiliser les gens au port de masque et a aussi permis d’en fournir un bon nombre aux hôpitaux.

Lire aussi :   Cet homme se déguise en chien pour sortir dans la rue pendant le confinement

Les dernières paroles, de Prison Song, semblent parfaitement décrire l’agonie de George Floyd et par extension, de tous les Noirs qui courent le danger d’être attaqués un jour à cause de leur couleur de peau :

« Dis-moi que tes jours ne sont pas terminés
Ils ne savent pas ce qu’ils font
Je ne me sens pas bien

« La vengeance est à moi », a déclaré le Seigneur »

La comédie musicale Selma a donné lieu au film éponyme produite en 2014 par Ava Duvernay et qui a eu de nombreuses nominations dont Oscar de la meilleure chanson originale pour le bande-son du film « Glory » du chanteur John Legend et du rappeur Common.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv