Suivez-nous

Vue d'ailleurs

Ghana: la maîtresse du ministre de la sécurité publie une de leur vidéo sensuelle, le pays en ébullition (vidéo)

Publié

le

Google image
Rejoignez nous sur Facebook:

Un appel vidéo du ministre de la sécurité nationale du Ghana, Albert Kan-Dapaah dans une conversation avec une jeune femme qui est apparemment sa maîtresse, a été publié sur les réseaux sociaux. Cette publication a traversé les limites des réseaux sociaux et suscité vraiment une polémique dans tout le pays.

Humm ! Que seront devenus les hommes mariés sans les maîtresses? Elles sont comme une sorte de carburateur pour les hommes mariés et en même temps une partie d’opposition pour les épouses titulaires. 

Avant de chercher comment harmoniser ces rapports et surtout chercher à éviter les embrouilles, allons dans le vif du sujet qui vous a fait atterrir sur notre vénérable site! 

Dans la vidéo, on entend le ministre qui est un partisan du parti au pouvoir (NPP) recevoir des ordres de la charmante jeune femme de montrer son pyjama, entre autres. Le tout comme de jeunes adolescents qui viennent de découvrir l’amour. Lol !

“Que portes-tu? Laisse-moi voir. Je veux voir ton pyjama. Je veux voir le devant, le dos, comme tu l’as fait hier”, a ordonné la jeune femme alors que M. Kan-Dapaah était vu en train de tourner à 360 degrés dans la vidéo de 2 minutes 56 secondes.

La jeune femme lui a également demandé si elle allait ou non manquer au ministre pendant le vol retour.

“Vais-je te manquer quand tu seras en vol?”, a-t-elle demandé.

“Bien sûr que oui… bien sûr, bien sûr”, répondit Kan-Dapaah.

Avant qu’on ne retrouve l’identité réelle de la maîtresse du ministre on aurait aussi besoin de vos avis. Le ministre devrait démissionner selon vous de son poste juste pour la publication de cette vidéo par sa charmante maîtresse? En tout cas, c’est le voeux de beaucoup de personnes qui ne souhaitent plus le voir à son poste.

Quant à la maîtresse qui a eu le culot de faire la publication, vous avez un mot pour elle? Pour vous on n’en sait rien. Mais nous, oui on a un mot pour elle. 

Du genre, une maîtresse, c’est une maîtresse. Elle devrait rester dans l’ombre. C’est normalement le statut qu’elle a elle-même accepté porter. Mais vous aurez beau fixé les règles, au final c’est toujours compliqué. Le fauteuil de l’épouse officielle est une autre étape de l’ambition à atteindre à tout prix. Même pour briser le foyer et la fonction de monsieur le ministre qui voudrait aussi se ressourcer de temps à autres chez elle.

 Après tout, être maîtresse de ministre ce n’est pas donné à n’importe qui. Tant mieux si elle trouve l’occasion de se faire star au bout de 3 minutes de vidéos. Un amour à la Bob Marley

 

Facebook

Gnadoe Tv