Suivez-nous

Histoires Vécues

Il devient manœuvre sur son propre champ 5 ans après l’avoir vendu pour se lancer dans le Qnet

Publié

le

Qnet
Google image
Rejoignez nous sur Facebook:

À l’heure où je vous raconte cette histoire aussi drôle qu’hilarante, je me demande encore et encore comment quelqu’un peut vendre son champ pour se lancer dans le Qnet, et devenir finalement un manœuvre sur ses propres champs 5 ans après. M’bénadé mes Gnadoè peeps, élé normal maa ?* (est-ce normal ?) !

C’est l’histoire de Monsieur Blaise, un homme immensément riche de la commune de  Tiassalé qui, auparavant riche, serait finalement devenu un manœuvre. Mais que s’est-il vraiment passé ?

Blaise était non seulement propriétaire des plantations de cacao de plusieurs hectares, mais gérait aussi la plantation familiale laissée par leur défunt père. Tout allait bien pour lui et les récoltes étaient très encourageantes. Un jour, son neveu (pour qui il payait les études universitaires à Abidjan) était venu lui faire part d’un business rentable : le Qnet !

Intéressé et flatté par les explications de son neveu, M. Blaise, sans penser aux risques du jeu, s’y est lancé aveuglément. Il mobilisa rapidement 6 millions pour faire son adhésion et celle de sa famille (frères, sœurs, neveux, nièces et aussi ses deux femmes et ses 3 enfants). Les sources racontent même que c’était dans un gbaka* qu’ils se sont rendus dans la ville abidjanaise pour s’inscrire au Qnet !

Lire aussi :   « Je suis mariée mais je préfère faire l’amour avec ma sœur »

Six (6) mois après son investissement, les cauchemars commencèrent pour M. Blaise. Son empire économique a commencé par s’effondrer. Les responsables de la société Qnet l’ont ensuite convaincu de vendre son champ pour investir de nouveau. Ayant déjà pris gout de l’investissement, M. Blaise a coopéré et a conclu la vente. Il a continué à nourrir cet espoir de devenir milliardaire avec Qnet pendant un an et demi, mais malheureusement, il n’a ni gagné les milliards, ni été riche. Ah l’argent facile, humm !

 

Aujourd’hui, il est devenu la risée de tout son village. En effet, quand M. Blaise avait voulu faire cet investissement, ses proches n’étaient pas d’accord. Ils lui avaient déconseillé de le faire mais ce dernier ne voulait rien entendre. Maintenant qu’il a fait faillite, c’est donc logique que tout le monde se moque de lui.

Ne sachant plus quoi faire pour regagner de l’argent, M. Blaise retourna voir celui à qui il avait vendu son champ pour le supplier de l’engager comme manœuvre, chose que le nouveau propriétaire a accepté.

 

« Les conséquences corrigent mieux que les conseils », dit-on ! On dirait bien qu’il a mérité ce qui lui arrive actuellement.

 

En tout cas, on espère que cette histoire servira d’exemple à d’autres qui souhaiteront emprunter le pas de M. Blaise. Une leçon à tirer, « il faut se contenter du peu qu’on a. Même s’il faut agrandir sa richesse, il faut  savoir dans quoi l’investir »

Lire aussi :   Davido traîné en justice pour fraude

À bon entendeur…

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv