Suivez-nous

Talents

Kayissan Dominique Atayi : la bilingue Togolaise aux potentiels multiples

Publié

le

kaissan
Rejoignez nous sur Facebook:

Partie pour être interprète, ou pour exercer un métier qui fait fortement appel à la linguistique, car elle est diplômée d’une licence en anglais à Lyon en France, Kayissan continue ses études en communication, condition pour se consacrer ensuite à la décoration d’intérieur qui la passionne tant. Elle fera ensuite un certificat en décoration d’intérieur avant de venir à Lomé en 1991.

Après avoir travaillé dans une société informatique en tant que responsable du département formation, elle se rend à Abidjan pour y travailler pendant 2 ans sur un projet de la BAD. De retour à Lomé, elle met ses compétences au profit d’une société de tabac jusqu’en 1998 où un événement tragique(le décès de son fils aîné, la pousse à vouloir évoluer professionnellement à son rythme). Après avoir créé l’Africaine de Construction et d’Équipements (AF.C.E), spécialisé dans la construction et la décoration, elle crée KDA PRO, une agence  spécialisée en décoration, communication, évènementiel et depuis peu en conseil en image. Elle intervient sur les plus gros événements à Lomé. Son nom retentit çà et là tout en restant très discrète. Le travail qu’elle a fait et la passion qui la pousse ont porté des fruits.

Kaissan Dominique Atayi

 Elle lance l’événement, ‘Les Arcanes du Succès’’, une cérémonie de récompenses des Africains du continent et de la diaspora. La première édition s’est déroulée à Lomé avec la présence du Groupe MAGIC SYSTEM, BONCANA MAIGA, KING MENSAH et de nombreuses personnalités politiques, économiques et culturelles du Togo et d’ailleurs. La 2ᵉ édition prévue pour Bamako n’a pas eu lieu à cause de la situation politique, mais elle compte remettre ça très bientôt.

Lire aussi :   LES BUZZ QUI ONT MARQUE L’ANNEE 2018, PART2.

Va suivre en 2019, l’événement NANAGAN, premier dans son genre dans la région ouest africaine. Notons-le, KDA est une motivatrice de la gente féminine et en particulier des femmes avec des rondeurs, victimes de stigmatisation. Elle aime souvent préciser d’ailleurs, pour éviter les polémiques,  que cette compétition n’est ni un concours de beauté en soi, ni une invitation à l’obésité. Le vrai objectif derrière cette mise en valeur des courbes généreuses est la culture de la confiance en soi. NANAGAN se veut être un tremplin pour les femmes aux courbes généreuses  pour arriver à adopter ce MINDSET.

Au-delà, NANAGAN prépare des ambassadrices qui peuvent être porteuses de projets socio-économique auprès de différentes couches de la population. Et il faut le dire, KDA veut mettre en avant plus que des courbes, mais des valeurs de chez nous dont il faut être fier. Elle a étendu le projet à des ateliers dénommés ‘’LES ATELIERS DE KDA’’, qui se déroulent tout le long de l’année. C’est un espace de rencontre dédié à la femme ronde. Ces ateliers sont la continuité de NANAGAN.

En attendant le retour des événements de KDA PRO, la boss lady travaille sur un concept de programme télévisuel que nous découvrirons certainement très bientôt. Si vous demandiez un conseil de vie, la dame expérimentée qu’elle est vous dirait que chacun a une force en lui pour surmonter les obstacles, même les plus colossaux et qu’il est important de rester fixé sur ses objectifs et analyser les opportunités à saisir.

Lire aussi :   Recrutement : Une société de la place recherche de toute urgence un informaticien

Je pense que cet état d’esprit habite chacune de ces dames spéciales de ce numéro de Gladiator. Et bien entendu elles sont dans l’ombre encore  un nombre incalculable de femmes à être une source d’inspiration pour leur entourage. Lorsque que vous détectez ces précieuses,  soutenez les du mieux que vous pouvez,  boostez les tant que c’est possible. La femme consciente de qui elle représente est une arme sûre et puissante pour la société.

Facebook

Gnadoe Tv