Suivez-nous

Vue d'ailleurs

Le Général Makosso fait de graves révélations sur le complot politique contre Sidiki Diabaté dans l’affaire de violence conjugale

Publié

le

Général Makosso
arianes.net
Rejoignez nous sur Facebook:

Dans la soirée d’hier, le Général Makosso a fait un direct sur sa page Facebook. Dans le direct, il a fait des révélations sur l’affaire qui oppose Mamacita à Sidiki Diabate. Comme d’habitude, le Général a parlé avec des preuves palpables et incontestables. Il a démonté tout le dossier et a affirmé que l’arrestation de Sidiki Diabate était un complot élaboré par les autorités maliennes et même les organisations Européennes. Gnadoè Magazine vous en fait le résumé.

 

Les révélations du Général Makosso

Pour commencer, sachez que le Général Makosso a transformé le nom de la plaignante, Mamacita, en Mamaputa. Je suppose que vous avez une idée de ce que le surnom Mamaputa voudrait dire.

Le Général a commencé le direct en rendant premièrement hommage à l’artiste Sidiki Diabaté qui traverse une situation désastreuse depuis quelques jours. Ensuite, il a fait une critique les versions qu’a données Mamacita. En effet, Selon le Général Makosso, lorsque les photos de Mme Mamacita avaient circulé sur les réseaux sociaux, cette dernière avait affirmé que ces photos dataient d’un an. Ensuite, Mamacita passera par ses proches pour changer de version en disant que ces photos dataient plutôt de 3 ans. Cette contradiction, toujours selon le Général Makosso, est la preuve que Mamacita est une menteuse.

Lire aussi :   Covid-19 : le professeur Didier Raoult risque gros suite à plusieurs plaintes à son encontre

Le Général a tenu à informer l’opinion publique que pour pouvoir séduire Sidiki Diabaté, Mamacita avait sollicité l’aide d’un marabout (dont nous tairons le nom). Se trouvant dans l’incapacité de payer le montant fixé par marabout pour les rituels, elle aurait été obligée de coucher avec lui plus de 3 fois.

Le complot sur le plan politique

Sur le plan politique, le Général Makosso a affirmé que Sidiki Diabaté est victime d’un complot, parce qu’il avait apporté son soutien à l’ex-président du mali, Ibrahim Boubacar Keïta. Autrement dit, puisque l’armée malienne a réussi à faire tomber l’ex-président, il fallait que Sidiki Diabaté tombe aussi. C’est donc un règlement de compte. La famille Diabaté était dans la ligne de mire de plusieurs politiciens. La preuve est que malgré l’absence de témoin, d’analyse médicale pour vérifier les cicatrices de Mamacita, Sidiki a été déféré en prison.

Le Général affirme que Sidiki est victime d’un complot tant physique que spirituel.

<<Certaines personnes défendent Mamacita parce que leur but est de devenir ministre de la justice>> a-t-il affirmé.

Une fois ministre, le mariage homosexuel sera légalisé. Les Maliennes auront le droit de pratiquer le lesbianisme sans craindre une quelconque punition. Les francs-maçons, les pratiquants des sciences occultes et la France sont impliquées dans cette affaire.

 

Lire aussi :   Coronavirus : cette église demande à ses fidèles de payer les dîmes et quêtes par Orange Money

Le chantage de Mamacita

Le Général Makosso a ensuite soulevé la question de savoir pourquoi Mamacita avait attendu 3 ans avant de publier ces photos. Pourquoi elle ne l’avait pas fait plus tôt ? C’est là qu’il a montré les photos des factures qu’a payées Sidiki Diabaté durant ces années. Le loyer de Mamacita s’élevait à 100 milles FCFA par mois, et l’artiste Sidiki lui versait mensuellement cette somme. Il a ensuite montré d’autres factures dont le montant s’élevaient à 250 milles FCFA, somme payée par Sidiki Diabaté.

Le constat qu’a fait le Général Makosso est que ces factures datent de 2019. Or, Mamacita affirme que Sidiki Diabaté l’avait violentée en 2017. Alors, comment se fait-il que Sidiki ait payé ces factures en 2019 ? Ceci prouverait que Mamacita faisait du chantage à Sidiki.

Un jour, l’artiste a décidé de ne plus céder à ce chantage. Il a dit à Mamacita qu’il ne lui donnera plus de l’argent. Pire, il lui a dit qu’il allait se marier avec une autre fille et qu’il allait construire une maison pour lui et sa nouvelle femme. Et c’est là que tout a basculé. Mamacita entra alors en contact avec les adversaires (sur le plan politique comme musical) de Sidiki Diabaté, en vue d’élaborer une stratégie pour le détruire.

Lire aussi :   Green Nagasaki réapparaît avec deux freestyles inédits

À la fin de son direct, le Général Makosso a fait un appel aux autorités maliennes de faire de leur mieux pour éclaircir cette affaire. Voici ce qu’on peut retenir du direct qu’a fait le Général Makosso. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela va faire couler beaucoup d’encre.

Facebook

Gnadoe Tv