fbpx
Suivez-nous

Classement

Le top 11 des plus grands salauds de l’histoire du foot

Publié

le

Le top 11 des plus grands salauds de l'histoire du foot

Vous êtes prêts ? Parce que ça ne va pas être facile !

I – Gardien Oliver Kahn aka Le Titan

Ce joueur fou furieux n’hésitait pas à sortir les deux pieds en avant pour effrayer ses adversaires, il effrayait même ses coéquipiers. Un jour il a pété un câble (comme a son habitude a la mi-temps) et balancé une poubelle dans la figure de l’un d’entre eux. Une fois il a participé a une séance de tirs au but contre des enfants de neuf ans et chaque fois qu’un enfant marquait un but de l’argent était versé a une oeuvre de charité mais Kahn a été sans pitié et a arrêté tous les tirs des enfants. Aux fans de Stars Wars vous pouvez comparer ça à Anakin Skywalker face aux jeunes apprentis Jedis dans la Revanche des Siths (mdrr… mais sérieux là vous avez une idée du level)

II – Défenseur Central Marco Materazzi

Ce joueur, un vicieux comme on en voit qu’une fois toutes les deux générations, n’avait qu’une seule raison de vivre sur le terrain et c’était de faire péter un plomb à l’adversaire. Il a insulté la sœur de Zidane pour le faire expulser en final de la coupe du monde 2006. Loin de regretter son attitude, Materazzi a même un tableau du coup de tête de Zidane chez lui. (Ouais un salaud comme on en fait plus)

III – Défenseur Central Sergio Ramos

Sergio Ramos a gagné la finale de la ligue des champions 2018 à lui tout seul en tordant le bras de Mossala puis en agressant Lorius Carius lui infligeant une commotion cérébrale. Craint et incroyablement sale, avec 20 expulsions, Ramos est le joueur à avoir pris le plus de cartons rouges dans l’histoire de la liga. Un record qui résume parfaitement le coté courageux et sans limites de ce capitaine adulé par les supporters du Real mais détesté par le reste du monde.

Lire aussi :   6e édition de la Nuit du Football Africain : Des trophées décernés aux légendes qui ont fait rêver l’Afrique

IV – Défenseur Central Pepe

Pepe est un gars très calme dans la vie mais sur le terrain c’est un grand malade et pour preuve son pétage de câble face à Jetafe, Pepe lui a asséné plusieurs coups sans raison alors que son adversaire était encore au sol. Il lui a ensuite marché dessus puis a mis un coup de poing à un autre adversaire (Pepe c’est le genre de fauve qu’il vaut mieux laisser pioncer au calme quoi… mdr). Pour son comportement il a pris 10 matchs de suspension. Il a aussi volontairement marché sur la main de Messi. Lorsqu’on lui dit qu’il est fou, Pepe réplique « Je suis pas fou d’ailleurs dans ma carrière j’ai pris moins de cartons que Neymar » (Lol !)

V – Milieu Central Droit Genaro Gattuso

Gatuzo était complètement fou sur le terrain, balançant d’énormes tacles et s’embrouillant avec à peu près tout le monde, les joueurs, le coach etc. Il a marqué les esprits avec un mémorable tête contre tête en ligue des champions avec un entraîneur adjoint de Tottenam Joe Jordan en 2011. Il est aussi connu pour être un Roi des Punchlines, chose qui n’a pas changé une fois devenu coach.

VI – Milieu Défensif Vinnie Jones

Le joueur le plus brutal du football anglais. Il s’est un jour approché de Paul Gascogne (considéré jusque là comme le joueur le plus fou) et il a dit « Je m’appelle Vinnie Jones, je suis gitan, je gagne beaucoup de fric et je vais t’arracher l’oreille avec mes dents puis tout recracher dans l’herbe. T’es seul mon gros, tout seul avec moi ».

VII – Milieu Défensif Roy Keane

Un autre fou furieux, violent et méchant bien comme il faut. Je pourrais vous dire qu’il a volontairement blessé un de ses adversaires (ce qui vrai, lors d’un match de première ligue) mais ce ne serait pas assez. En 1997, son équipe affronte Manchester United, Roy Keane se blesse au genou après un contact avec un adversaire Norvégien et alors qu’il est blessé le Norvégien l’insulte et lui crie « lève-toi et arrête de simuler ». Quatre ans plus tard Keane se venge lors d’un match ou il se retrouve au Norvégien (qui a surement oublié Keane… erreur fatale). Keane vise le genou du Norvégien avec un tacle assassin. Le résultat ? Carton rouge pour Keane et fin de carrière pour le Norvégien très gravement blessé sur ce tacle monstrueux. « Il y a des choses que je regrette dans ma vie mais ce tacle n’en est pas une » déclare Keane.

Lire aussi :   Il demande le divorce après deux heures de mariage

VIII – Milieu Central Gauche Nigel De Jong

Si chaque chose dans ce monde est censée avoir son contraire pour obéir à la loi de l’équilibre, eh bien De Jong est ce qu’on pourrait appeler l’Antithèse du fair-play dans le monde du football, Il pourrit la jeu, son agressivité est affreuse. Il est la définition même d’un boucher dans le football et pourtant son idole de jeunesse était Zinedine Zidane (Wtf Nigel qu’est-ce qui n’a pas marché ?) Apparemment ses seuls points communs avec Zidane sont le crane chauve et les coups de tête. Le temps fort de sa carrière ? Un coup de pied façon maître Kung-Fu sur le joueur Alonso en finale de la coupe du monde 2010. A la fin du match, il lâche fièrement « Maintenant tout le monde sait qui est Nigel De Jong » Il n’avait pas le talent de Zizou mais pour casser des jambes comme un parrain de la mafia il n’avait pas son pareil. D’ailleurs sur la pelouse on le surnommait « la Tondeuse » (mdr… vous avez saisi l’allusion ?)

IX – Milieu de Terrain Mark Van Bommel

On a dit sale alors on va y aller à fond et tant pis pour les petites natures. De tous les fils des ténèbres qui précèdent, Van Bommel est peut-être le plus technique. Ayant évolué au Barca avec Messi, Inesta et Eto’o, Van Bommel est est du genre très poétique, employant un langage très coloré et explicite. Doigt d’honneur, insultes, intimidations, ce mec tu le connais c’est le genre à te faire des petits coups en douce, il fait que parler à l’arbitre et cerise sur le gâteau il s’arrange quand même pour faire gagner son équipe au calme et dans les règles. Lors du massacre entre les Pays-Bas et le Portugal en 2006, c’est lui qui a donné le ton en prenant un carton jaune après une sale faute sur Christiano Ronaldo après 38 secondes de jeu. Très pragmatique, il dira « Ouais je fais le sale boulot. Et alors ? Une équipe de football ça ne peut pas être constitué que de onze danseuses »

Lire aussi :   Emmanuel Emenike : Un footballeur, collectionneur de reine de beauté

X – Attaquant Diego Costa

Quand on regarde le mec on est pris d’un doute, Diego Costa est-il un joueur de foot ou un combattant de MMA qui s’est trompé de carrière. Le mec il passe son temps à râler, insulter, s’accrocher, tricher. Pourtant Antoine Griezmann disait qu’il était le meilleur coéquipier qu’il lui ai été donné d’avoir. Ok un attaquant sale bien sale mais sacrement utile donc.

XI – Attaquant Luis Suarez aka le Cannibale

Simulateur, tricheur, ses morsures ont marqué plus d’un dont Ivanovitch, ses insultes racistes ont fait le tour du monde. Son sauvetage de la main face au Ghana a brisé le rêve de tout un continent. Suarez est autant un amour en dehors du terrain qu’un fléau de niveau biblique sur le terrain.

 

Bien c’était donc mon 11 des anti-héros du monde du football et vous c’est quoi votre dream team bien sale ?

 

Source : Oh My Goal – France

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater