fbpx
Suivez-nous

Publié

le

Attention si vous avez moins de 18 ans, ne cliquez pas sur ce clip. On a affaire à du hot, et je ne veux pas des paroles de « eh, égbi woé ya maa?* » dans les commentaires. Sinon vous pouvez toujours aller voir la saison 3 de « la casa de papel » si vous préférez le cinéma à la musique. Bon revenons à notre sujet tôr*
Il y’a quelques jours pour nous faire patienter, Lecram annonçait via sur les réseaux sociaux, les images teasers de son nouveau clip tourné dans les coins chauds de la capitale tels Dolce Plazza, Miami 228,Le Carré Discothèque, G20, Signature Lounge Bar, Mad Complexe, Montecristo, etc. Le vidéogramme officiel « Lomé vivina week-end » est enfin disponible.
Des scènes très claires, quoique pas de pénétration mais à des degrés sexuels, il propose un clip pas tout à fait porno, mais il est impossible d’avoir tourné ces scènes autrement que pour de vrai : à défaut de p***y, on verra du chillin’, hurlements et danses urbaines. En gros plan, dans cette séquence torride, tournée façon sextape, le roi d’Agoè se met au milieu des meufs qui sont en train d’exhiber leurs grosses fesses nues ou habillées en culottes transparentes. So cute* et frais comme dab*, Lecram nous décrit la réalité des « nuits loméennes » en de très belles images que nous vous proposons :
Le concept « Lomé vivina week-end » va-t-il réellement avec ce clip ? Mes gnadoè people, qu’en pensez-vous ?

Lire aussi :   Les fils du vent au sommet de leur art

Lexique:

Eh égbi woé ya maa* : eh, c’est les fesses ça?

So cute*: mignon

Dab* : d’habitude

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater