fbpx
Suivez-nous

Showbizz

L’équipe de Pikaluz s’exprime sur les événements de ce week-end

Publié

le

L'équipe de Pikaluz s'exprime sur les événements de ce week-end

La Brasserie BB Lomé  a contacté le staff du rappeur Pikaluz pour une scène le dimanche passé à l’occasion du Festival de la bière. Une scène qui a été partagée avec  les rappeurs Mic Flammez et Tenor du Cameroun.

Suite aux différents comportements qui se sont produits lors de ce concert ce week-end, l’équipe de Pikaluz a décidé de réagir et voici en quelques paragraphes leur communiqué.

L’arrivée de Pikaluz sur le concert

« Nous sommes arrivés à 20h comme convenus avec la Brasserie. Nous avons demandé le conducteur, on nous a informé de notre passage. Nous sommes restés en coulisses jusqu’à ce qu’on nous appelle. »

La montée sur scène, Tenor séduit par Pikaluz

« Pikaluz monte sur scène et fait son show. Pendant sa prestation, la directrice de SudCom s’approcha, nous disant que le manager de Tenor voulait discuter avec la Team de Pikaluz. Nous sommes donc allés à sa rencontre et il nous informe que l’artiste Tenor a été séduit par notre rappeur Pikaluz et souhaiterais faire sa scène avec lui.»

« Apres une  consertation entre nous, on a accepté cette prestation de plus car nous avions normalement fini de remplir notre part du contrat. Pikaluz fut informé  de la situation dès sa descente sur scène. »

L’idée de Tenor

« Juste apres, Mic Flammez monte sur scène et fait son show. Après sa prestation, nous l’avons vu s’installer derrière le podium au lieu de partir. Nous avons directement deviné l’intention de Tenor quant à le faire monter sur scène avec notre rappeur Pikaluz pour sa prestation. On s’est donc rapproché de la directrice de SudCom pour lui poser la question. Cette dernière nous a confirmé leurs intentions et nous avons directement refusé l’idée.  Parce que, ceci n’était pas inclut dans le contrat et pour un truc pareil, le « cachet » devrait être rediscuté. »

Notre opinion

« On s’est alors dirigé vers le manager de Tenor pour lui faire le point. Il confirme qu’il n’a pas souhaité avoir Mic Flammez sur scène, mais qu’on lui a informé qu’il ne pouvait pas faire la scène avec Pikaluz sans appeler Mic car, pour lui, il n’était pas questions de créer des frustrations. Nous n’étions pas d’accord, parce qu’il fallait vraiment rediscuter le cachet. La directrice de SudCom a directement fait appel à ses collègues pour tenter de nous convaincre. »

« Apres discussion, on s’est convenu sur le fait que pikaluz fasse sa scène avec Tenor, après quoi il descend avant que Mic Flammez monte faire la sienne. Nous avons donc eu un contrat verbal, et nous l’avons communiqué à notre artiste. »

Le geste de Tenor

« Tenor appelle Pikaluz, ce dernier répond et fait sa scène avec lui. A notre grande surprise, il fait appel à Mic Flammez de le rejoindre sur scène pendant que notre rappeur  y était encore. Nous avons donc demandé aux organisateurs de nous expliqué ce qui se passe et ils nous ont répondu que Tenor, ayant appris qu’ils ne sont pas très amis, a voulu les réconcilier de son plein gré. »

Notre mécontentement et la descente de Pikaluz

« Mécontent à cause du fait que le contrat verbal que nous venions d’avoir n’a pas été respecté, nous avons demandé de faire descendre notre artiste de la scène. En ce moment, nous avions remarqué que Mic Flammez refusait aussi de monter sur scène, car mécontent. Mais, Mic Flammez a finalement commencé par monter sur la scène et pendant ce temps, Pikaluz descendit par devant, histoire de libérer la scène comme convenu avec les organisateurs. »

Les commentaires sur les réseaux

« Nous avons été surpris hier, d’apprendre sur les réseaux que notre artiste aurait fui la scène. On se demande alors pour quel raison Pikaluz fuirait ? Nous avons tout simplement respecté le contrat qui a été établit avec la brasserie, car si c’était un concert de réconciliation, on aurait discuté le cachet autrement. »

La conclusion ?

« La Musique et le Showbiz, c’est du business et on ne fera pas notre boulot en laissant les autres gagner pendant qu’on a rien en retour. Si les initiateurs se réorganisent avec un vrai contrat et une bonne négociation, nous serons là !!! »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Kenneth Belmondo AMOUZOU

    8 novembre 2019 à 17 h 01 min

    Je suis d’avis avec l’équipe de Pikaluz… C’est tout à fait normal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater