fbpx
Suivez-nous

Histoires Vécues

Les chroniques d’Amé: Comment dire à ma sœur que son mari sort avec ma meilleure amie ?

Publié

le

LES CHRONIQUES D'AMÉ
Internet

Recueilli et publié par Amé Océane CODJIA

Bonjour chers lecteurs. Mon histoire est la suivante. Mon beau-frère trompe ma sœur avec ma meilleure amie.

Mon histoire a commencé lorsque j’ai obtenu mon baccalauréat. J’avais donc été envoyée par mes parents pour continuer mes études universitaires auprès de mon beau-frère et ma sœur. Au début tout allait bien dans le meilleur des mondes. Mon beau-frère est un jeune fonctionnaire gagnant bien sa vie et ma sœur employée de banque. Ils ne manquaient de rien et cela sautait bien à l’œil lorsque vous regardiez leur style et niveau de vie. Luca mon beau-frère est un homme gentil et très attentionné. Tout le monde autour de nous enviait leur couple car il semblait totalement fou de ma sœur et elle aussi. Ils étaient beaux ensemble.

Je n’avais jamais trouvé un couple aussi fusionnel. Ils étaient faits l’un pour l’autre. Ma sœur semblait vouer un amour pur à son homme et versa. En première année, je m’étais faite amie à un groupe de fille dont Chantale qui s’appelait normalement Alima mais qui avait préféré changer de prénom pour passer pour une chrétienne. Elle était métisse peulh musulmane et vraiment très belle. Sa beauté était unique et extraordinaire, parfaitement à la hauteur de son intelligence car c’était une fille qui avait de superbes notes et surtout ne manquait jamais d’astuces pour obtenir tout ce qu’elle voulait.

Lire aussi :   Les chroniques d'Amé: La fille que je voulais épouser

Nous étions comme le jour et la nuit, moi simple, calme, effacée et naturelle et elle extravagante et très ambitieuse. Malgré toute cette différence, nous étions devenues les meilleures amies du monde. Mais Chantale avait une vie très particulière. Elle sortait avec des hommes, principalement des hommes mariés. Clairement elle le faisait pour de l’argent car elle les collectionnait comme du parfum de gamme et s’en débarrassait dès que le flacon se vidait de son contenu.

Entre amies, il m’arrivait de lui parler de son style de vie. Elle était étrangère alors, ayant la certitude que jamais ses parents n’auraient appris toutes les conneries qu’elle faisait, elle s’y adonnait à cœur-joie. Certaines fois, elle me disait que je me sentais mal à l’aise avec sa vie parce que je n’arrivais pas à attirer les hommes comme elle. Je lui répondais que je n’étais pas à l’université pour cette cause peu noble et elle me boudait des semaines entières.

Nos différences ne nous avaient jamais séparées. Omit ce côté vagabond, Chantale était une amie fabuleuse au grand cœur. Elle était la sœur jumelle que je n’avais pas eue. C’est ainsi qu’un jour, je rentrai avec elle à la maison car je devais lui remettre un fascicule à photocopier. Ce jour-là, mon beau-frère venait à peine de rentrer du travail et faisait rentrer son véhicule au garage lorsque j’entendis mon amie s’exclamer :

  • Ouao Suzi, ton frère est beau dis donc !
  • Quel frère lui demandai-je surprise, car à part mon beau, il n’y avait plus aucun homme dans la maison.
  • Mais celui qui est dans le véhicule là non ? Tu me le présentes ? Mais Chantale ce n’est pas mon frère ça, c’est mon beau- frère, le mari à ma sœur.
  • Ah bon ? Fit-elle un peu déçue puis compléta :
  • Ta sœur a de la chance en tout cas, il est vraiment beau et bien battit.
Lire aussi :   Les conséquences tragiques du portefeuille magique

Je ne pris pas cette remarque au sérieux, considérant qu’elle venait gentiment de ma meilleure amie et que je n’avais absolument rien à craindre. Je pouvais tout imaginer sauf que ma meilleure amie tombe sous le charme de mon beau.

La semaine suivante, Chantale n’arrêta pas de me parler du mari de ma sœur. Elle disait aux autres filles, « si vous l’aviez vu, oulala il était super beau cet homme. Suzi, sa sœur est une gagnante au loto… ». De petites blagues comme celles-là, n’avaient jamais fait de mal à personne alors je m’en amusais puis oubliais.

Un jour, à la pause, mon téléphone se mit à sonner. C’était mon beau-frère qui souhaitait que je lui rende un service. Je décrochai et me mise à l’écart pour lui parler mais lorsque le téléphone sonnait, l’appareil étant sur silencieux, ce fut Chantale qui le vit en premier et attira mon attention sur le nom qui s’affichait à l’écran.

  • Suzi, il y a un certain Luca qui t’appelle. Tu me caches des choses fillette…
  • Mauvaise langue, Luca, c’est le mari à ma sœur. Laisse-moi voir ce qu’il veut et je te reviens…

Après la conversation téléphonique, je laissai une fois de plus le téléphone sur la table avant de sortir papoter avec d’autres copines et Chantale. Quelques minutes après elle s’excusa puis retourna dans la salle pour n’en ressortir que des minutes après, nos deux téléphones en main.

  • Tiens, on peut te le voler à cette allure-là Suzi, prends soin de tes affaires. (J’étais loin d’imaginer que Chantale venait de copier le numéro de mon beau-frère de mon répertoire à mon insu).
Lire aussi :   Témoignage: « N’épousez jamais un homme plus vieux de 10 ans et + que vous »

Les jours suivants, Chantale devint bizarre, voir distante. Tous nos programmes communs, elle trouvait des excuses pour ne pas y participer mais j’avais remarqué

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Nadaege

    30 août 2019 à 12 h 10 min

    A quand la suite de cet histoire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater