Suivez-nous

Togo

Mais qui finance les Victoires de la musique togolaise ?

Publié

le

Victoires de la musique togolaise
Rejoignez nous sur Facebook:

On n’avait pas fini de faire gnadoe sur les derniers épisodes des séries All Music Awards et The Heroes qu’on nous propose déjà un nouveau produit sur le marché là !  Bienvenue dans la première saison des VMT, « Victoires de la musique togolaise ».  Quinze lauréats sont à primer parmi lesquels, la meilleure prestation scénique, le meilleur artiste urbain, le meilleur réalisateur, meilleur concert ou spectacle, le meilleur arrangeur, le meilleur Dj, la meilleure chanson religieuse, ou encore le meilleur site web ou blog musical, en plus des trois prix spéciaux également annoncés. Mais le plus gros lot de ces nouveaux Awards sera le gagnant de la « Victoire d’or ». Celui-ci partira au soir de la cérémonie de récompenses avec une maison d’une valeur de 10 millions de Fcfa en plus d’une promotion sur des médias internationaux.

Mais qui organise ces Awards ? Et où a-t-il trouvé l’argent là? Oui, c’est vrai on aime ça, mais on assume !

10.000.000 Fcfa pour récompenser un artiste ! C’est sûrement sans précédent dans le secteur culturel togolais ! Et comme vous, la première question qu’on s’est posée, c’est « où est l’arnaque ? », tellement notre showbiz est plein de faux projets et de faux coups. Nous savons tous que c’est la radio Zéphyr qui organise les All Music Awards, comme c’est Gold Communication de Rachid Souleymane qui porte The Heroes. Mais sur les premiers visuels promo de VMT lancés sur les réseaux sociaux, il n’est nulle part fait mention des organisateurs ; et il n’y a pas d’autres contacts que la page Facebook Victoires De La Musique Togolaise. Comment pouvons-nous accorder du crédit à un projet qui démarre sans même un numéro de téléphone ? Pourquoi les porteurs tiennent autant à rester dans l’ombre ? Oui, pour nous, « tout ça là, c’est pas clair ».  Alors, qui sort l’argent ? Et pourquoi ?

Lire aussi :   Covid-19 : Une infirmière sanctionnée pour avoir porté des sous-vêtements sous son équipement transparent (photos)

 

IN ARTICLE



 

Quand on sait qu’il y a des gens qui gbassent leurs frères pour un cachet de 300.000 FCFA dans ce showbiz, on n’ose pas imaginer ce qui pourrait se passer pour un petit appartement de dix millions. Bon, revenons à notre sujet, qui finance les VMT ? Un autre mécène, désintéressé et fan de musiques togolaises ? Une société de téléphonie mobile qui fait déjà beaucoup pour notre culture ? Le ministère en charge de la culture, via son fond d’aide à la culture ? Des bruits de couloir évoquent un financement proche de la présidence. Ce qui est sûr, on verra clair dans tout ça bientôt. Dans tous les cas, si c’est vrai que les lauréats auront tout ce qui est promis, ce sera une grande victoire pour la musique togolaise.

D’ici là, nous continuons nos enquêtes ! Rendez-vous sur gnadoemagazine.tg pour un nouveau décryptage.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv