Suivez-nous

Buzz

Maître Gim’s : « Dawala est le seul frein du retour de Sexion d’Assaut»

Publié

le

Retour Sexion d’Assaut
Rejoignez nous sur Facebook:

Le compagnon de Demdem ne cesse de se prononcer sur un probable retour de la Sexion d’Assaut. Mais est-il possible ou impossible de revoir ce groupe de rap qui a marqué le public dans les années 2000 avec Black M, Lefa ou encore Barack Adama?

Enfin, on sait maintenant pourquoi une renaissance du groupe tant à voir le jour voire impossible. Même si l’envie y est, un problème se pose : Dawala, l’ancien manager et producteur du groupe et de Maître Gim’s.

C’est ce qu’a révélé le grand frère de Dadju, sur les réseaux sociaux.
«Dawala met des bâtons dans les roues, pour ses intérêts personnels. Je vous invite, tous les fans, à lui envoyer des messages parce que c’est le seul qui est contre le projet. », a poursuivi le rappeur de 33 ans lors de son interview sur Konbini.

Il va loin avec un hashtag en publiant sur son compte Instagram « Libérez Sexion d’Assaut»

Gim’s et Dawala, le nerf de cette guerre :

Le conflit entre les deux parties aurait un rapport avec un contrat qui liait le rappeur et son label. Considéré comme un contrat de travail pour Maitre Gims mais pas pour le label Wati B.
Après avoir fait partie pendant de longes années du groupe Sexion D’Assaut, Maître Gims a lancé sa carrière solo qui l’a propulsé encore loin. Il réalise des albums qui connaissent un succès fou.
Alors qu’il préparait sa tournée avec son album Ceinture Noire, l’artiste d’origine congolaise se voit réclamer des millions d’euros par son ancien label,
Wati B qui accompagné la carrière de l’artiste pendant de longues années. Lorsqu’il se trouvait encore dans Sexion d’Assaut et même après au début de sa carrière solo.

Lire aussi :   Miss Côte d'Ivoire 2020 : suite à la publication de ses photos compromettantes sur les réseaux sociaux, Maryline Kouadio réagit enfin

L’ancienne maison de disques accuse notamment le rappeur d’avoir détourné des fonds. Afin de financer son train de vie. Au conseil des Prud’hommes le rappeur a alors essayé de faire reconnaître ses droits. Son avocate à quant à elle évoque « les 4 millions de préjudices » que lui réclame Dawala. Une somme qui aujourd’hui s’élèverait à « presque 13 millions d’euros ».
Maître Gims s’est alors expliqué dans 20 minutes:
« C’est compliqué parce que je n’en fais plus partie. Et que le label ne veut pas que j’investisse. Or, depuis la Sexion, j’ai évolué. Et je ne me vois pas être juste leur chanteur. C’est la même chose pour Black M. Qui voudrait aussi avoir son mot à dire. On a engagé d’énormes frais d’avocats. Et ça n’avance pas. Ça me gêne parce qu’il y a des gens qui attendent cet album. Parmi nos fans et même au sein de la Sexion. Tout est prêt. Et on ne peut rien en faire. L’album aurait dû sortir en 2017. »

Le retour des Rois sera t-il donc possible ? Dawala va t-il enfin répondre ?

Reste à savoir…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv