fbpx
Suivez-nous

Showbizz

Maxfire annonce une nouvelle surprise pour le troisième anniversaire de « Toto »

Publié

le

Maxfire

Il y a trois ans, un talent pur s’est révélé au peuple togolais. Sa découverte fut l’un des plus grandes de la musique du bled et jusque-là, ce statut n’a pas changé. Le 29 juillet 2016, Maxfire lançait son tout premier single officiel « TOTO » et pour un jeune qui a passé tout son temps à s’amuser en studio, c’était le début d’une vraie carrière professionnelle en tant qu’artiste de la chanson. 

Pour le troisième anniversaire de ce tube, Maxfire, l’artiste orchestre prépare pour son peuple une toute nouvelle surprise. Quels seront la nature et le contenu de cette surprise ? Nous allons le découvrir… Mais avant, allons voir ce qui est intéressant dans le parcours de ce talent dont le tout premier single fut un tube.

Lire aussi : FaceApp : ces 10 stars togolaises dans leurs vieillesses (Photos)

Un passionné d’instrumental

Maxfire est un amateur d’instruments de musique. Sa passion pour les notes musicales l’a très vite poussé à apprendre à composer des mélodies, mais seulement d’ordre religieux. Son champ d’action était limité par son père qui en sa qualité de pasteur, avait le devoir de pousser son fils à l’adoration. Cependant, Maxfire, qui avait une vision musicale, plus élargie, trouvait en lui-même le désir d’aller au-delà du cadre religieux. Il s’est mis à composer des instrumental de musiques urbaines, et sa persévérance et son excellence dans cette catégorie ont fait de lui aujourd’hui l’un des meilleurs beatmaker vivants du Togo. 

Les premiers coups d’essai

Devenue un maître dans l’art de composer des instrumentales, Maxfire se trouvait encore limité dans ses actes. Il avait un fort désir d’explorer l’univers musical dans toute sa dimension, et pour ça, il décida de se mettre à chanter. Maxfire rêvait de devenir une star de la musique togolaise. Il savait déjà ce qu’il voulait, alors il s’est mis à faire des reprises de chansons qui faisaient la une en Afrique. En 2014, il fit la rencontre de Sabi Le Sénateur qui, en sa qualité de mentor, permis le lancement de son premier coup d’essai. 

C’était la reprise du titre « Skéléwou » de l’artiste Nigérian Davido. Ça n’avait pas vraiment l’air d’un coup d’essai puisque la chanson n’a pas mis du temps pour se répandre dans la capitale. À chaque fois qu’on jouait l’original de Davido, il était toujours accompagné de la reprise de Maxfire. En 2015, il sort le titre « kpakpato » qui fut également un tube et jusque-là, Maxfire n’était qu’un beatmaker qui s’amusait en studio. 

Lire aussi : Pourquoi Beyonce n’a pas invité Dj Arafat et Toofan sur son nouvel album ? Voici les raisons

 

Lire aussi :   TOGO : top 10 des artistes de la chanson à célébrer avant leur mort !

Le coup de maître

Ce n’est qu’en 2016, plus précisément au jour du 29 juillet, qu’il décida de se lancer officiellement dans le show-business. Et pour l’occasion, il lança avec l’autorisation de son paternel et le soutien de son mentor Sabi Le Sénateur, sa première chanson entièrement chantée et composé par lui-même : « TOTO ». Ce titre, qui était aussi un tube, lui permit d’avoir quelques distinctions et trophées dans la musique togolaise. Maxfire est désormais classé parmi les meilleurs artistes de musiques urbaines du Togo.

Encore quelques coups de maître

En 2017, il décida de varier un peu sa thématique. Il sort le titre « Kpangogo », une merveilleuse expression d’amour qui fut nominé « Meilleur tube de l’année » aux All Music Awards (AMA). Sa collaboration avec l’artiste Juliano sur le phénomène « Mimè Tcha Tcha » sorti en 2018 fut également un tube. Chaque chanson que Maxfire sortait devenait un tube et ces enchaînements de tubes firent de lui un véritable « Hit Maker » (artiste faiseur de tube). 

En 2019, il sort deux grands titres : « Yésu gbana » et « Esso labalè ». C’étaient pour lui une profession de foi ; une façon de dire merci au créateur tout en appelant la population au service de Jésus.

La surprise ?

Maxfire est un artiste qui ne laisse pas le hasard choisir sa thématique de chanson. Il n’hésite pas à faire des faits sociaux un véritable concept musical et c’est ce qui lui vaut a tous les coups le statut de « Hit-Maker ». Trois ans après son entrée officielle dans l’arène de la musique urbaine togolaise avec le titre « TOTO », Maxfire revient avec un nouveau titre « Okpoè » qui signifie en français « L’as-tu vu ? ». Le nouveau titre « Okpoè » de Maxfire, sera-t-il hissé au rang de tube ? La surprise c’est ce 29 juillet 2019, et elle peut se résumer en ces termes : 

Ce que l’œil n’a pas vu et l’oreille n’a pas entendu, que la bouche ne l’affirme pas. 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater