Suivez-nous

Togo

Togo : un médecin militaire arrêté pour avoir mis à genoux un infirmier au CHU SO

Publié

le

CHU Sylvanus Olympio infirmier et médecin militaire
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Un médecin militaire est actuellement sous les verrous pour avoir humilié et agressé verbalement, un infirmier au CHU SO de Lomé. L’affaire fait un grand bruit depuis quelques jours sur les réseaux et nous avons décidé de la relayer.

Selon les informations rapportées par les médias de la place, les faits se sont déroulés le lundi 25 janvier 2021. La victime en question, l’infirmier, était en service de 24 h du dimanche 24 au lundi 25 au Pavillon Militaire du CHU SO. La raison est juste la suivante :

L’infirmier a stationné sa moto à l’endroit où le médecin militaire a l’habitude de garer son véhicule

Vous aviez crié oh ? Ah, mais c’est ça. Pris par le service, l’infirmier aurait oublié de déplacer sa moto au petit matin. À l’arrivée du médecin militaire, il interpelle de l’agent de santé.
“Dès son apparition le médecin s’est mis à proférer des menaces et à l’agresser verbalement. Suite à ces menaces, il a réussi à le mettre à genoux à l’entrée du pavillon militaire pendant plus de quinze minutes ; s’est mis à crever les pneus de la moto avant de l’enchaîner (la moto). Le collègue n’ayant pas supporté cette maltraitance d’un autre siècle, se retrouve actuellement à la clinique médicale sous surveillance du psychiatre”, indique le communiqué signé par la section CHU Sylvanus Olympio de l’ANIT du 29 janvier.
Ce fait a provoqué l‘indignation dans les rangs des membres de l’Association nationale des infirmiers du Togo. Pour l’heure, les noms de l’agresseur et de la victime n’ont pas été révélés. Néanmoins, des sources médicales assurent que le médecin militaire a été arrêté quelques heures après l’incident.

 

Facebook

Gnadoe Tv