Suivez-nous

Mode

Nadia Karimu : la déesse Togolaise de la mode

Publié

le

Mode
Rejoignez nous sur Facebook:

Lorsqu’on parle de mode, de marque de vêtements, de précurseur dans le prêt-à-porter au Togo, il est impossible de ne pas la mentionner. Nadia  KARIMU est une référence incontestable. Informaticienne de formation, elle exerce quelques années à DHL, tout en cumulant sa passion de styliste. Elle crée NADIAKA en 2003. Elle décide ensuite d’embrasser complètement sa passion, à la grande surprise de son entourage qui ne comprenait pas.

Pourtant, lorsqu’on est destiné à quelque chose, et qu’on fait le choix de suivre sa voie, les résultats ne trompent jamais. Déterminée et ayant pu convaincre ses proches, elle se jette pieds joints dans la mode. Nadia démarre avec des créations qu’elle propose en prêt-à-porter et fait aussi des vêtements à la commande. Aujourd’hui NADIAKA, c’est 17 années d’expérience dans la mode, au cours desquelles elle a foulé d’innombrables podiums sur des festivals de par le monde, des défilés de mode à n’en plus finir.

 La marque a habillé également, est-il besoin de le souligner, une pléiade de personnalités. Elle nous a offert un défilé, spectacle féerique dénommé SPLENDEUR à l’occasion de ses 15 ans. NADIAKA c’est toute une histoire, une transformation progressive, perpétuelle et dynamique, une identité remarquable et une endurance. NADIAKA est la marque togolaise de vêtement qui a su se maintenir en image et fait continuellement un travail pour innover, tout en restant authentique.

Lire aussi :   #ZagaChallenge : Zaga Bambo a-t-il volé le beat de Kollins ?

Depuis des années Nadia se bat pour imposer dans notre pays la culture du prêt-à-porter comme je l’ai dit plus haut. L’avantage de la production de tenues en magasin, qui attendent un acheteur, est de pouvoir être exporté facilement, disponible immédiatement et surtout,  d’empreindre une identité à la marque. En outre, le concept est aussi nécessaire pour promouvoir ce qui vient de chez nous, que nous pouvons adopter selon la création, pour aller au boulot, en soirée huppée ou alors pour des sorties décontractées. Si au tout départ le rythme a été difficile à suivre et à comprendre, aujourd’hui tout doucement, le public togolais y adhère.

Régulièrement, elle nous gratifie de ses collections en batik et pagne tissé, et propose des modèles travaillés pour le bonheur de  sa cible. Sa dernière tuerie est pour moi son chapeau mixte  en pagne tissé, très élégant, qui s’adapte à plusieurs styles. Il relève votre habillement et vous donne une allure spéciale.

Comme autre actualité chez NADIAKA, on a eu le plaisir de voir naître en Août 2020 le projet Nūnānā  qu’elle a en commun avec Adjoasika Na Mawu et Ange Line, un concept store qui se trouve à l’hôtel 2 Février à Lomé. Vous pouvez y retrouver les produits de ces 3 dames créatives, chacune dans son domaine de prédilection. Une belle initiative de mutualisation de forces féminines qui est à saluer.

Lire aussi :   Ode à la cinquième odyssée de l’agence graphique LIVE Y DREAM

Nadia a évidemment une vie après la mode qui est sa famille, notamment son mari et ses enfants, qui la soutiennent amplement. L’équilibre entre les deux mondes n’est bien entendu pas toujours facile à trouver mais elle fait le maximum pour harmoniser le tout, en bonne équilibriste

 

Facebook

Gnadoe Tv