fbpx
Suivez-nous

Vue d'ailleurs

Racisme : Le footballeur Dieumerci Ndongala accusé à tort de vol d’habits dans un magasin H&M

Publié

le

Ndongala accusé de vol

Dieumerci Ndongala, attaquant congolais du Standard de Liège (Belgique) a connu une mauvaise expérience en faisant ses courses dans un H&M mardi. En effet, le joueur a été accusé à tort de vol.

Après avoir fait ses courses, Ndongala s’apprêtait à sortir quand deux policiers l’ont interpellé. La caissière les a appelé pour le fouiller. C’est dans une série de stories sur Instagram qu’il relate les faits. Entouré par les agents de police, il dit : « Je paye mes trucs et y a deux policiers qui m’arrêtent, car j’ai soi-disant volé quelque chose. (…) On a fouillé mon sac. Une femme a appelé la police », explique-t-il calmement.

Après le règlement de l’histoire et sa relaxe puisqu’il a été prouvé qu’il n’avait rien volé, Ndongala accorde une interview à une chaine de télé. Il y relate les faits en détail. « La caissière dit qu’on a trouvé des étiquettes de vêtements arrachées un peu partout dans le magasin », dit-il. « Je lui réponds: ‘Donc, on a retrouvé ces étiquettes et vous m’accusez ?’. La police dit qu’on lui a signalé un black, afro (sic) avec des tresses. Je dis à la femme: ‘Donc, vous trouvez ces étiquettes, et même sans me voir, vous vous dites que c’est moi’.

Ainsi, Ndongala s’est retrouvé interpellé juste parce qu’il était noir dans un magasin où un vol a été commis. Triste, le sort réservé à nos compatriotes en Occident. Très déçu par le comportement de la caissière, il envisage de porter plainte. Et réclame des excuses publiques de la part de H&M. Le calme et la sérénité qu’il a affiché dans cette situation doit être un exemple pour toutes les victimes de racisme dans le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater