Suivez-nous

Histoires Vécues

Nigeria : elle accouche après une grossesse de 2 ans et 4 mois

Publié

le

nigeria grossesse
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Sa grossesse a durée 2 ans et 4 mois, un phénomène assez particulier qui retient l’atttention. Une Nigériane du nom de Peace Okeke-Amadi a récemment donné naissance à un enfant. Cette expérience n’a pas été pour elle un long fleuve tranquille. Elle a donc voulu partager son témoignage avec nous.

Selon une histoire partagée sur son compte Facebook, Peace a révélé qu’un médecin l’a informé qu’elle avait perdu sa grossesse après avoir commencé à saigner 3 mois après son premier trimestre.

En entendant cela, Peace qui avait patiemment attendu pendant ses 5 années de stérilité avant de tomber enceinte, en larmes s’est dirigée vers son lieu de culte et s’est mise à prier.

“Le 20 décembre 2017, je suis allée chercher de l’urine et du sang PT et le résultat était positif. J’étais tellement heureuse parce que j’avais attendu que cela se produise plus de 5 ans après mon premier enfant…” a-t-elle témoigné sur son compte Facebook. Et de poursuivre :

“Trois mois après mon premier trimestre, j’ai soudainement commencé à saigner, j’avais tellement peur, le médecin a essayé d’arrêter le saignement, mais ça a persisté et est sorti en gros caillots. Je suis allée pour le scanner et ils ont dit que le bébé était parti, je suis tombée en pleurs, j’étais tellement déprimée que le seul endroit où je pensais aller à ce moment était l’église. Je suis allée à l’église et je suis allée directement à l’autel et j’ai pleuré amèrement.”

La dame qui était peinée et impuissante a révélé qu’elle a rencontré son pasteur qui lui a demandé d’avoir foi en Dieu et d’attendre patiemment.

Lire aussi :   VENDUE PAR MON ONCLE PATERNEL A 4 ANS ET EMMENÉE EN FRANCE PAR UN COUPLE D'ÉTRANGERS

« Les bébés ne sont pas créés par le sang mais par Dieu », lui a dit son pasteur.

La dame a affirmé qu’elle avait remarqué que son ventre commençait à grossir et qu’elle avait également senti son bébé lui donner des coups de pied, preuve que l’enfant était toujours en vie.

La dame a révélé qu’elle était devenue très perturbée après neuf mois et pourtant, elle ne pouvait pas accoucher. En écrivant plus loin, elle a raconté les railleries de certaines personnes lorsque sa grossesse est passée à un an, puis deux et près de trois ans sans que le bébé ne sorte.

«Certains ont dit que ma grossesse était une arnaque tandis que d’autres ont dit que c’était mon péché qui me maintenait dans cet état», a-t-elle noté.

Finalement, après 2 ans et 4 mois d’insultes et de honte, l’attente était finie, elle a accouché le 28 avril 2020.

La conclusion que nous  pouvons tirer de ce témoignage est que  les voies du Seigneur sont impénétrables.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv