Suivez-nous

Actus

Le pape François réagit à  la mort de George Floyd

Publié

le

George Floyd
Rejoignez nous sur Facebook:

Le pape François a rompu son silence après la mort de George Floyd. Il a prié pour tous ceux qui ont été tués par le «péché de racisme» et condamné les manifestations violentes «autodestructrices» à travers les États-Unis.

Le pape François a déclaré :

«Nous ne pouvons tolérer ou fermer les yeux sur le racisme» en consacrant toute la section anglophone de son audience hebdomadaire à la situation en Amérique.

Mais il a également condamné la violence qui a suivi la mort de George Floyd dans la ville de Minneapolis la semaine dernière comme «autodestructrice». Il a ajouté :

« Rien n’est gagné par la violence et tant de choses sont perdues ».

Il a ensuite appelé à la réconciliation nationale et à la paix.

George Floyd, un homme noir non armé, est mort suffoqué après qu’un policier blanc s’est agenouillé sur son cou. Cela a déclenché des manifestations généralisées contre le racisme systémique et la brutalité policière.

S’exprimant lors de son audience générale hebdomadaire de la Cité du Vatican le 3 juin 2020, le pape François a abordé les troubles aux États-Unis après la mort de George Floyd le 25 mai.

La ville de Minneapolis a connu des affrontements entre la police et des manifestants. D’autres villes américaines ont subi le même sort. Le pape a déclaré :

Lire aussi :   George Floyd enterré de nouveau au Nigéria

« Chers frères et sœurs des États-Unis, j’ai été très préoccupé par les troubles sociaux inquiétants qui ont secoué votre pays ces derniers jours, à la suite de la mort tragique de M. George Floyd.

Aujourd’hui, je me joins à l’Église de Saint-Paul et de Minneapolis, et de tous les États-Unis, pour prier pour le repos de l’âme de George Floyd et de tous les autres qui ont perdu la vie à cause du péché de racisme.

Prions pour le confort des familles et des amis qui ont le cœur brisé, et prions pour la réconciliation nationale et la paix auxquelles nous aspirons.

Nous ne pouvons tolérer ou fermer les yeux sur le racisme et l’exclusion sous quelque forme que ce soit et pourtant prétendre défendre le caractère sacré de toute vie humaine. »

Des villes à travers les États-Unis ont connu des jours de manifestations à la suite de la mort de George Floyd.

Mardi, les flux de médias sociaux sont devenus sombres et silencieux. Des dizaines de millions de personnes à travers le monde ont ainsi fait preuve de solidarité avec la communauté noire après la mort de George Floyd. Dans le cadre d’une initiative appelée Blackout Tuesday, les utilisateurs des médias sociaux ont partagé des carrés noirs et ont suspendu la publication sur leurs profils alors qu’ils appelaient à l’égalité raciale.

Lire aussi :   Eudoxie Yao présente sa sœur, les internautes sous le charme (photos)

Les statistiques d’Instagram montrent à elles seules que les publications avec le hashtag #blackouttuesday ont été utilisées plus de 22 millions de fois mardi soir. Les balises connexes #blackoutday2020 et #theshowmustbepaused ont également été utilisées des centaines de milliers de fois. Le nombre de morts augmente alors que les manifestations se poursuivent à travers le pays

Lundi soir, au moins dix personnes sont mortes lors des manifestations et des émeutes qui ont éclaté à la suite du décès de George Floyd.

Facebook

Gnadoe Tv