Suivez-nous

Actus

Trafic d’organes humains : plus de 7000 p£nis d’origine africaine saisis par la douane chinoise

Publié

le

p£nis
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Un total de 7 221 p£nis d’origine africaine en provenance du Nigéria a été saisi par la douane chinoise

Selon le site Hararelive, ce serait la plus grande saisie d’organes humains de l’histoire. En effet, ces organes saisis par les autorités chinoises étaient cachés dans un conteneur réfrigéré. C’est quand le navire a accosté dans le port de Shanghai que les douaniers ont procédé à la fouille du navire après avoir été informé par une source anonyme.

Les p£ni sétaient emballés dans 36 cartons étiquetées « bananes plantain » à l’intérieur du conteneur réfrigéré. L’équipage du navire, composé de quatre Nigérians, deux Maliens et deux Camerounais, est actuellement en détention.

p£nis

Le porte-parole de l’administration générale chinoise des douanes, Li Wu, a déclaré qu’un nombre important de groupes armés en Afrique utilisent le trafic d’organes pour s’enrichir.

« Ces organes sont des produits courants aujourd’hui, mais ils ont certainement été prélevés dans des conditions insalubres ou contaminés. Nous ne pouvons donc pas permettre leur vente sur le marché chinois. »

Toujours selon M. Li, les organes ont été expédiés de Lagos, au Nigeria, mais il est possible qu’ils n’aient fait que transiter par ce pays et qu’ils puissent provenir d’ailleurs en Afrique.

« Nous savons que les p£nis provenant de Libye et du Soudan sont vendus à un prix plus élevé que ceux provenant d’autres zones de guerre africaines, mais nous ne pouvons pas déterminer leur origine avant la fin de l’enquête. »

Par ailleurs, M. Li a déclaré que les p£nis sont vendus à environ 160 000 dollars chacun sur le marché noir.

Lire aussi :   Les chinois demandent pardon aux africains avec de la nourriture

 

Facebook

Gnadoe Tv