fbpx
Suivez-nous

Decryptage

Togo : le retour d’Almok, est-il définitif ? La réponse 

Publié

le

Après deux années d’absence sur la scène musicale, Almok est revenue avec une surprise digne de sa renommée. « Mawu bé sécrétèr » est le titre de ce comeback et jusque-là, la surprise demeure agréable. L’accueil du public est immense au point où, si elle n’avait pas assuré sur ce morceau, je n’ose pas imaginer ce qui serait arrivé (J’aimerais bien savoir hein).

Ce nouveau single dont le titre signifie « secrétaire de Dieu » est un chef-d’œuvre à travers lequel Almok s’exprime sur la vie et les multiples préjugés des être-humains. Mais si tout était comme à l’ancienne dans cette chanson, la surprise ne serait pas vraiment réelle. Almok n’est pas revenue pour faire danser ses fans, Il ne s’agit plus du registre habituel. Cette fois, elle s’est remise dans son registre originel [un rappel de ses débuts avec les singles « Le mariage » et « Ma prière »]. Almok a envoyé des messages forts et elle ne s’est pas empêchée de donner quelques informations sur sa propre vie.

Le public le méritait bien non ? Cependant, une question reste irrésolue : après l’extase musicale qu’elle a su offrir aux Togolais, va-t-elle disparaître à nouveau ? Dans ce billet, je vais vous exposer les grandes lignes du message véhiculé par Almok et nous allons déduire ensemble si son retour est définitif ou non. En d’autres termes : nous allons ensemble prendre contact avec l’esprit qui a inspiré la diva dans la production de cette nouvelle chanson.

Lire aussi :   Omar B fait son retour avec "Mamacita"

L’avenir, un message d’espoir

Almok s’est inspirée de ce concept dont la définition se retrouve dans le futur : l’avenir. Qui connaît l’avenir ? Qui savait qu’elle reviendrait sur scène après toutes les histoires qu’on a lues et entendues ? [pas moi en tout cas]. Alors dans sa chanson, elle ne s’est pas concentrée pour répondre à la question. Elle s’est contenté de faire une demande. Et d’une façon ironique, elle ne semble pas s’attendre à une réponse. Elle dit :

« Toi qui connais l’avenir, dis-le nous. En tant que secrétaire de Dieu, dis-le nous…»

C’est vrai qu’il y a des gens qui agissent comme s’ils étaient là quand Dieu créait les choses ? Almok leur dit :

« Du silence… »

Puisque personne n’a le monopole du savoir, encore moins la connaissance du futur ; l’homme doit arrêter de juger son prochain et se concentrer sur sa propre vie et son travail. C’est le bara qui paye. Dans cette vidéo, Almok se montre dans ses meilleurs états. Elle apparaît plus rayonnante que jamais et le message qu’elle passe est clair :

« L’ennemi est désarmé, maintenant, je suis rassurée.»

Je ne ferai pas d’amalgame en essayant de découvrir qui est l’ennemi en question. Mais on pourrait toutefois supposer que c’est… Le secrétaire de Dieu (mdr).

Lire aussi :   Milly Parkeur : La dame de fer du Rap togolais ?

Une proclamation de victoire

Ce comeback était aussi l’occasion parfaite pour Almok de proclamer sa victoire. La question serait peut-être « sa victoire contre quoi ou qui ? » , eh bah ce n’est pas évident qu’un artiste revienne s’imposer encore après une longue pause. C’est un phénomène très rare et très peu d’artistes en sont capable. Mais la chanteuse a su garder confiance et ça a marché ; c’est une victoire préméditée. Tout s’est passé comme si le public avait une vraie soif de sa musique et elle le savait. Alors si Almok a pris son temps pour composer ces mélodies que nous écoutons aujourd’hui, c’est pour dire au public togolais :

« Je suis là, j’ai combattu, la bataille était rude, l’ennemi semblait fort, mais mon Dieu les a malmenés et sa promesse s’est avérée dans ma vie. »

Ce qu’il faut dire de ce retour

Dès la première annonce de cette vidéo, beaucoup ont critiqué l’affiche. Comme quoi le visuel était médiocre et ne reflétait pas la grandeur de l’artiste. À cause de sa rupture avec Fanga Music [ la maison de production], tout portait à croire que la diva était en dessous de ses moyens. Mais Almok a misé sur la qualité de la vidéo et surtout celle du son. Un seul jour a suffi pour comprendre la nouvelle dimension dans laquelle la chanteuse s’est insérée. L’artiste féminine la plus écoutée du Togo n’a pas abandonné la musique. Almok est revenue toute neuve et pleine de vibrations positives pour reprendre sa place qui jusque-là était vacante.

Lire aussi :   LES BONS PLANS DU WEEKEND: DU 21 AU 23 JUIN 2019

Cette nouvelle vidéo intitulée « Mawu bé sécrétèr » est une preuve indubitable que la chanteuse n’a pas perdu la main. Cependant, il est possible que ce retour ne soit pas définitif. Qui sait ? Almok a voulu peut-être faire plaisir à sa propre passion encore une fois et en a profité pour donner un signe de vie à ses fans. Elle peut toutefois retomber dans son silence et dans un tel cas, pourrait-on lui en vouloir ? Les commentaires sont ouverts et n’hésitez pas à vous abonner pour recevoir d’autres informations exclusives sur le retour d’Almok.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater