Suivez-nous

Histoires Vécues

Sessimé : « il était tellement fou de moi qu’il a failli me violer »

Publié

le

Sessimé

La toile est secouée par une révélation de la star béninoise Sessimé. Mais de quoi s’agit-il ? La star du showbiz béninois avouait lors de son entretien à Vibe Radio qu’elle a failli se faire violer. Gnadoe magazine se fera le plaisir de vous rapporter ses propos.

Lors d’une intervention sur son célèbre morceau « ACCRO », Sessimé raconte une histoire choquante de sa vie privée. Cette histoire est venue en réponse à la question de l’animatrice qui demande si quelqu’un a déjà été accro d’elle. Cet évènement s’est déroulé des années auparavant et ce n’est qu’après tout ce temps qu’elle peut en parler aussi aisément.

Alors l’histoire se passait un dimanche soir lors d’une invitation à diner. Elle s’y est rendue en pensant que c’était une simple invitation amicale. Elle dit : « … il m’a invité à diner en famille un dimanche soir… ». L’artiste dit être régulière chez le monsieur car ils étaient amis mais aussi membres d’un même groupe musical. À un moment donné, elle s’est rendu compte que tous les autres membres de la famille avaient quitté la maison et le monsieur ferma la porte à clef.

Le monsieur X avoua qu’il était fou d’elle et qu’il ne pouvait plus résister. Elle dit : « … il se lève et ferme la porte. Et là je dis qu’est-ce-qui se passe, et il répond tu sais que je suis fou de toi… ». Ainsi donc, le monsieur a commencé à forcer l’artiste à passer à l’acte mais elle résistait et elle criait. Le monsieur lui a répondu qu’il n’y avait plus personne. À croire que c’était planifié !

Lire aussi :   Togo : A la découverte de « Vaudou Queen »

Comment Sessimé s’en est-elle sortie ? Elle répond en disant : « … il forçait, il forçait, il forçait, à un moment donné il a déchiré mes trucs et tout. Je me débattais et j’ai commencé par pleurer. À un moment donné, je me suis dit écoute t’as pas le choix ! Laisse faire et après la vie continue… ». Alors à bout de souffle, elle dit au Monsieur de faire ce qu’il voulait et on passe. C’est à ce moment que le monsieur s’est ressaisit en mettant les mains sur la tête. Miracle ! Alors Sessimé a pu prendre les clés de la chambre et puis s’en alla.

Après cet évènement, elle a coupé les ponts avec le monsieur et le groupe de musique. Le Monsieur s’est alors excusé maintes fois et cela des années après aussi. Sessimé n’a pas porté plainte pour éviter les éclaboussures publiques. Il faut croire que le viol n’exclut personne !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Pour ne rien rater