Suivez-nous

Togo

Tentative de suicide d’un jeune détenu à la prison civile de Notsè

Publié

le

Notsè
Rejoignez nous sur Facebook:

Un jeune béninois incarcéré de la prison civile de la ville de Notsè a essayé de mettre fin à ses jours vendredi dernier. 21 ans, élève en classe de Première au lycée de Tabligbo,broie du noir alors qu’il il venait d’être condamné à 24 mois de prison ferme pour un vol qu’il dit ne pas avoir commis.

 

L’histoire derrière sa tentative est touchante ; tout s’est déclenché à partir de son arrestation, et le coup de grâce a été sa peine d’emprisonnement pour complicité, pendant que son ami s’est pris 60 mois. « Au mauvais endroit, au mauvais moment », cette phrase pourrait résumer toute sa mésaventure ; il se serait retrouvé comme par hasard embarqué lors d’une descente chez un de ses amis où le pauvre traînait, attendant son grand frère à qui il rendait visite à Notsè le temps de souffler un peu avant son examen du probatoire prévu dans un mois. C’est après plusieurs recherches pour résoudre une affaire de vol qui notre ami se retrouve pris dans le même filet que son compagnon qui lui serait vraiment impliqué dans tout cela. « Je n’ai rien fait. J’attendais juste mon grand-frère chez l’ami qui vendait dans sa boutique, et ils sont venus me prendre avec lui. Je n’arrive pas à supporter ça. J’ai le BAC I à passer dans quelques semaines. Voilà, ils m’ont condamné pour deux ans pour ce que je n’ai pas fait. Je ne peux pas accepter ça. Je préfère mourir, c’est mieux », a-t-il confié, les larmes aux yeux, au président de la communauté béninoise au Togo.

Lire aussi :   Togo : après Eric Mc, le groupe Toofan prend position, les réactions

 

Actuellement évacué sur Lomé au Cabanon du CHU Sylvanus Olympio, il doit sa survie à ses co-détenus qui ont su réagir à temps et de la bonne manière pour le sortir in extremis des bras de la mort. Soutenu par sa communauté qui met tout en œuvre pour le faire disculper, il reprend peu à peu des forces et espoir.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv