Suivez-nous

Showbizz

Togo/Heroes 228 : les beatmakers et artistes gospel zappés lors des nominations, demandent des comptes

Publié

le

Joel Ajavon - Heroes 228
Facebook
Rejoignez nous sur Facebook:

L’édition 2020 de « The Heroes 228 » est lancée depuis ce 14 Novembre lors d’une conférence de presse à l’hôtel Onomo à Lomé. Mais le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne fait pas l’unanimité compte tenu des catégories qui seront primées cette année.

En effet, la concurrente des All Music Awards a décidé de ne primer que 3 catégories cette année. 12 Tubes de l’année, meilleur artiste de la diaspora et meilleur Dj de la diaspora. Un choix qui fait forcément des mécontents.

Les beatmakers et les artistes gospel délaissés

Au sortir de la conférence de presse, certaines personnalités du showbiz Togolais ont tenu à manifester meur mécontentement ou incompréhension face à cette situation.

En effet, Aristide Agbley, blogueur axé sur le gospel, a tenu via sa page, à questionner les organisateurs (Gold Communication) et le patron de Heroes 228, Rachid Souleymane, quant à la non nomination des artistes gospels. Artistes qui eux aussi ont produit des œuvres cette année.

Une autre réaction très remarquée est celle du beatmaker « Tha Vicious » encore connu sous le nom de Joël Ajavon ou président des Immatures 228. Malgré la nomination des artistes, Vicious conçoit mal que les beatmakers soient délaissés alors qu’ils font largement partie du processus de création des tubes de l’année.

Lire aussi :   Plus de limite avec Moov avec la promo-conso 2018

Il va même plus loin en invitant les All Music Awards à se démarque de Heroes 228 en mettant en lumière les acteurs culturels délaissés par ces derniers.

Et vous chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? Les acteurs culturels délaissés ont-ils le droit de réclamer plus de considération ? Ou Gold Communication a fait ce qu’il a pu pour récompenser les acteurs culturels malgré cette année difficile à cause du Covid-19 ?

Pub

Facebook

Gnadoe Tv