Suivez-nous

Actus

Togo/Justice : De la prison et 12 millions FCFA d’amende pour deux trafiquants d’ivoire arrêtés à Agoè

Publié

le

Togo trafiquants d'ivoire
Rejoignez nous sur Facebook:

La nouvelle est tombée ce lundi 16 décembre, les sieurs ALASSANI Razak et OURO-BOUTCHOU Idrissou ont été condamnés par la justice togolaise. Leur méfait : commerce illégal d’une pointe d’ivoire de 9kg.

Le juge de la deuxième Chambre Correctionnelle du tribunal de première instance de Lomé a eu la main lourde malgré le fait que les prévenus aient plaidé coupable. ALASSANI Razak, conducteur de véhicule long et OURO-BOUTCHOU Idrissou ont pris chacun 12 mois de prison dont 3 avec sursis, et une amende d’un million de FCFA chacun. Mais ce n’est tout. A titre de dommages et intérêts, ils ont été aussi condamné à payer 10 millions de francs CFA à la partie civile qu’est le Ministère de l’Environnement du Développement Durable et de la Protection de la Nature (MEDDPN).

Cette sévérité dans la sanction peut sembler démesurée pour certains mais elle est justifiée. Il s’agit de faire un exemple de ce cas pour dissuader les prochains trafiquants qui se hasarderont. Le trafic d’ivoire rapporte énormément d’argent à ces trafiquants. L’ivoire est souvent prélevé par des braconniers sur des éléphants tués. Ils le font transiter par le Togo où il est transformé en bijoux avant d’être exporté vers l’Asie où il se vend très cher.

Lire aussi :   Votre microfinance FINAM Togo se lance dans le digital et vous offre la FINAM Mobile

Pour lutter contre cela, les Etats africains coopèrent énormément. Et c’est justement grâce aux agents de l’Interpol- DCPJ que ALASSANI a été arrêté. En pleine négociation de vente à son domicile à Agoè. Puis les investigations ont permis d’arrêter son complice OURO-BOUTCHOU Idrissou.

Cette condamnation est une victoire pour les défenseurs des animaux et un pas en avant pour la préservation de la faune.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv