Suivez-nous

Musique

Togo : le producteur de Santrinos accusé d’avoir adopté des stratégies qui détruiront la carrière de son artiste

Publié

le

Rejoignez nous sur Facebook:

Depuis quelques jours, nous avons pu observer beaucoup de critiques à l’endroit de Santrinos Raphaël et de son staff. Après que l’artiste ait été critiqué par rapport à son avant-dernière sortie musicale (Monica), c’est au tour de son producteur d’être attaqué par certaines pages togolaises (essentiellement Les Stars du Togo). Elles accusent ce dernier d’être la cause du futur déclin de Santrinos Raphaël

 »Si Santrinos Raphaël tombe un jour, accusez le producteur et ses méthodes d’abuser des gens »

Le producteur de Santrinos a été critiqué sur 2 points principaux

La stratégie de communication autour de Santrinos

Le producteur de Santrinos, monsieur Bamba, est accusé d’être un profiteur. Par rapport aux dernières sorties musicales de l’artiste, Bamba ne débloquait plus de sous pour la promotion digitale. Puisque son artiste est déjà connu, il se dit que les pages et les communicateurs togolais allaient relayer d’eux-mêmes.

Or, le constat est que certains acteurs culturels se détournent peu à peu de Santrinos Raphaël. Ils ne partagent plus ses chansons sur leurs comptes sociaux. Plusieurs acteurs culturels ont été cité à l’instar de Wisdom Dotse, Zeus Akpata, Raoul Le Blanc, etc. En récapitulatif, le fait que Bamba ne dépense plus de l’argent pour la promotion des œuvres Santrinos, a des répercussions négatives sur l’impact que devraient avoir ces œuvres.

Lire aussi :   Et si Gervais Djondo m'était conté !

2- L’esprit capitaliste du producteur de Santrinos

M. Bamba est aussi accusé de  »se faire des sous sur le dos de son artiste« . Ce dernier organise des Master Classes et demandent à ceux qui soutiennent gratuitement Santrinos, de payer 50.000 f pour apprendre comment diriger un artiste. Cette initiative a été plusieurs de critiqués par certains acteurs culturels, puisqu’ils estiment que Bamba n’a pas fait vraiment d’effort pour rendre son artiste populaire. Santrinos était lui-même un bon produit qui allait briller un jour ou l’autre.

À partir de ces deux points principaux, beaucoup ont conclu qu’avec cette stratégie, la carrière de Santrinos sera en chute libre avec le temps. Et la faute revient principalement à son producteur Bamba. 

Chers lecteurs, êtes-vous davis avec cette analyse ? Donnez-nous vos avis dans les commentaires. Et continuez de vous abonner à Gnadoe Magazine.

Facebook

Gnadoe Tv