fbpx
Suivez-nous

Showbizz

Togo/Musique : Pourquoi Pikakuz et Mic Flammez n’ont pas eu de trophée à l’événement The Heroes ?

Publié

le

Pikakuz et Mic Flammez

L’année 2019 a été de près ou de loin la plus mouvementée parmi toutes celles que le showbiz togolais avait connues. Ici, il ne s’agit pas d’un mouvement d’ordre politique mais plutôt d’ordre culturel (sorties de sons, clash sur les réseaux sociaux, insultes, etc.)

Mic Flammez et Pikaluz ; ces deux poids lourds du Rap Togolais ont su faire parler d’eux tout au long de cette année. Naturellement, les deux grandes cérémonies de récompenses au Togo (Togo All Music Awards et The Heroes) les ont nominé dans différentes catégories. Et comme toute bataille qui nécessite des moyens de lutte aboutissant à un vainqueur, Pikaluz finit par être détenteur de 3 trophées au détriment de Mic Flammez qui n’eut même pas un trophée.

Mais on remarque que malheureusement, aucun d’eux n’a été lauréat des différentes catégories dans lesquelles ils étaient nominés à The Heroes.

Pour trouver des réponses à cette inquiétude, il va falloir comparer ces deux événements et essayer de découvrir les critères de nomination et de récompense des lauréats.

Les All Music Awards

Cet événement ayant plus de 15 ans d’existence est organisé par une radio de la place. Et malgré le fait qu’il apporte un plus aux carrières des artistes togolais, il est assez compliqué au comité d’organisation de trouver de sponsors. Pour les étapes de sélection, des messages sont envoyés à plusieurs animateurs et acteurs culturels pour que ces derniers proposent des artistes qui selon eux, ont marqué positivement l’année. Dans cette même période, une adresse e-mail est mise à la disposition de toute personne désireuse de proposer elle aussi des artistes à nominer.

Lire aussi :   LES ARTISTES TOGOLAIS LES MOINS VISIBLES EN 2018 !

Après le sondage et après triage, une liste définitive est établie pour nominer les différents artistes dans les différentes catégories. Et c’est à partir de cet instant que les artistes nominés commencent par battre campagne. La sélection des différents lauréats est conditionnée par deux procédures : le choix du Jury et le nombre de votes comptabilisés via l’application Koosmik pour la catégorie Meilleur tube de l’année.

The Heroes

Du côté de The Heroes, c’est toujours les mêmes procédures de sélection. Mais par contre, les procédures de votes diffèrent un peu. Ici, un site est disponible pour le vote, ensuite le vote par SMS sur le réseau Togocel, et enfin le nombre de Jaime comptabilisé sur Facebook et Instagram. Comme on peut le constater, il n’y a pas la présence d’un Jury. C’est là qu’on remarque que l’excellence n’est plus prise en compte mais plutôt les moyens financiers. Les différents lauréats ne sont pas forcément les meilleurs mais plutôt ceux là qui ont accumulé le maximum de vote.

D’ailleurs, pour cette année, il a été ajoutée une nouvelle catégorie nommée ‘’Super Heroes’’ et là, il s’agit de récompenser la personne ayant comptabilisé le maximum de votes toutes catégories confondues. Cela confirme cette théorie selon laquelle le talent ne suffit pas pour remporter une victoire. En plus, il est à noter que par rapport au site, une seule personne peut voter plus de 1000 fois si elle le désire. Il lui suffit juste de créer des comptes fictifs et le tour est joué.

Lire aussi :   Togo : Top 10 événements qui ont enflammé les réseaux sociaux en 2019

La réponse est donc sans appel

Si entre Pikaluz et Mic Flammez, aucun n’a reçu de trophée, ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas bons mais plutôt parce qu’ils n’avaient pas battu campagne pour motiver les gens à voter pour eux. La preuve est qu’au même moment où les autres artistes mettaient le paquet pour mobiliser leurs fans à voter, Mic Flammez n’a pas daigné poster ne serait-ce qu’une seule photo sur son mur pour motiver les siens. Pikaluz de son côté a juste fait un ou deux posts et c’est fini. Des deux côtés, on sentait que l’engouement n’y était pas vraiment.

En aucun cas, nul ne peut revendiquer une victoire sans avoir battu campagne pour obtenir des votes. C’est impossible. Et même si ça parle de fraude électorale en Afrique, au moins il faut voter un peu avant qu’on ne trafique les résultats. (Rires…)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Pour ne rien rater