Suivez-nous

Togo

Le Togo va payer une dette de 15,165 milliards FCFA le 17 août prochain à la banque islamique

Publié

le

Google image
Rejoignez nous sur Facebook:

Comme tout bon débiteur, le Togo se prépare à payer ses dettes contractées auprès de la finance islamique. En effet les autorités togolaises vont entamer ce 17 août 2020 le remboursement partiel du capital de son emprunt islamique. Celui-ci a été dénommé « Sukuk Etat du Togo 6,50 % 2016-2026 » pour un montant total de 15,165 milliards de FCFA (22,748 millions d’euros).

Le gouvernement togolais procédera par la même occasion au payement des profits semestriels. Ces profits s’élèvent à 4,557 milliards de FCFA et le remboursement partiel du capital à 10,608 milliards de FCFA nous apprend Financial Afrik.

L’Etat du Togo avait lancé durant la période du 20 juillet au 10 août 2016 un appel public à l’épargne  sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), un Sukuk ou obligation islamique pour un montant de 150 milliards FCFA . 

En lieu et place d’un taux d’intérêt classique interdit par la loi islamique , l’émetteur avait fixé une marge de profit de 6,50% à verser aux souscripteurs. L’emprunt islamique avait une durée de 10 ans, couvrant la période 2016 – 2026. Le remboursement était semi-annuel, après un différé de deux ans.

L’opération  avait été structurée autour d’un fonds commun de titrisation de créances (FCTC) qui avait émis 15 millions de Parts (Sukuk) d’une valeur nominale de 10 000 FCFA l’unité pour les investisseurs.

L’actif Sukuk avait consisté en l’usufruit d’un ensemble de 12 biens immobiliers situés au Togo. C’est le cas notamment de l’immeuble site Foire Togo 2000 d’une superficie de 92.400 mètres carrés évalué à 72,493 milliards de FCFA, du siège de Togo Télécom d’une superficie de 31.040 mètres carrés évalué à 19,552 milliards de FCFA ou encore de l’immeuble Garage Central d’une superficie de 52.100 mètres carrés évalué à 15,260 milliards de FCFA.

Suite aux diligences effectuées par le Commissaire aux Comptes du FCTC en l’occurrence le cabinet AAC Deloitte Togo, sur la base des rapports d’expertise immobilière, il a été établi que la valeur de cet actif Sukuk est au moins égale à 200,025 milliards  de FCFA. Ce qui couvre largement le montant de la créance objet de l’émission Sukuk de la finance islamique.

 

Pub

Facebook

Gnadoe Tv