Suivez-nous

Showbizz

Togo : Sethlo et Ghettovi se livrent le premier clash de l’année (vidéo)

Publié

le

Sethlo
Google Images
Rejoignez nous sur Facebook:

Le lundi dernier, les élèves ont repris les classes. Et ce lundi, les artistes ont eux-aussi repris les clashs. Vous voyez le rapport j’espère… En ce début d’année, deux artistes nous ont offert le tout premier clash de ce mois de janvier. Il s’agit bien sûr de Sethlo et Ghettovi.

Gros clash entre Sethlo et Ghettovi

Au cours de cette journée, nous avons vu circuler des notes vocales dans les groupes WhatsApp. Il s’agit de deux notes vocales, à travers lesquelles on pouvait reconnaître la voix de Sethlo et celle de Ghettovi. En légende, on pouvait lire :<<L’artiste Sethlo et le chef des bandits Ghettovi yesu bannou sinsultent violemment suite à la sortie du son « Amélé assigné » du rappeur Ghettovi…. Le showbiz Togolais>>

Dans la première note vocale, on entend la voix de Sethlo menaçant Ghettovi. <<Frère. Je ne te comprends pas. Qui appelles-tu Petit ? C’est moi ? Je vais te dire quelque chose. Si tu veux entrer en clash avec moi, je répète que si tu veux vraiment m’affronter, …. C’est la dernière fois que tu m’écris ça. Si tu continues encore, si tu m’écris encore… je t’aurai prévenu>>

Ayant écouté les propos menaçant de Sethlo, Ghettovi a à son tour fait une note vocale.

Lire aussi :   Togo : Un prétendant au trône de Kpomé, brûlé pour avoir volé un mouton

<<Je n’ai pas pu écouter ton vocal en totalité. Parce que si tu étais en face de moi avant de me faire ce genre vocal, des malheurs te seraient arrivés depuis. Je t’emmerde. Je te remettrai à ta place. Tu es mon petit… Je vous emmerde tous. Je ne suis pas ton égal. Que rien ne te trompe>> a-t-il répondu.

Si on s’en tient uniquement aux deux notes vocales, on peut dire que l’altercation est survenue après que le rappeur Ghettovi ait publié le visuel de son nouveau morceau titré « Amé lé miassi » (on sait sur qui conter). Or Sethlo avait lui aussi effectué une collaboration avec Pikaluz, titrée « Amé mano amési » (nous n’avons personne sur qui compter)

Gnadoe Magazine suit de près ce clash. Nous vous reviendrons à chaque fois qu’il y aura du nouveau. Il suffit juste de vous abonner.

Facebook

Gnadoe Tv