Suivez-nous

Togo

Togo/Showbiz : La structure Keyzit est-elle réellement une tueuse de talents ?

Publié

le

Keyzit
Rejoignez nous sur Facebook:

La structure Keyzit est-elle réellement une tueuse de talents ?

L’un des plus déplorables constats est que le Togo regorge d’assez de talents qui ont juste besoin de soutien pour éclore. Ainsi, beaucoup de jeunes artistes émergents ont été obligés de laisser tomber leurs rêves de devenir des grandes stars à cause du manque de soutien. « Dans la vie, il faut avoir soit de l’argent, soit des relations » dit-on. Toutefois, il y en a qui arrivent à se démarquer du lot et arrivent à signer un contrat avec une maison de production, de management, etc.….

 

Le dilemme

Malgré le fait que certains artistes aient signé avec des maisons de production, on déplore une certaine régression quand on compare les œuvres de l’artiste lorsqu’il était en autoproduction à celles qu’il a accomplies en étant sous production.  Toujours dans cette même logique, la maison Keyzit, une maison de production qui avait pris sous son aile des artistes togolais commence par être pointée du doigt par les mélomanes. D’autres mêmes la qualifient de ‘’Tueuse de talents’’. Keyzit est-elle vraiment une tueuse de nos talents ? Nous allons alors étudier le parcours des artistes qu’elle avait signés, histoire de trouver des réponses à cette inquiétude.

 

Les artistes ayant été sous Keyzit

La colère des fanatiques est beaucoup plus dirigée vers la carrière de trois artistes.

Lire aussi :   Félix Auger-Aliassime: la nouvelle gloire du tennis togolais.

 

Sethlo :

Le plus révolté d’entre les trois. Sethlo faisait partie du groupe ‘’Face to face’’ mais malheureusement, le groupe s’est disloqué et chacun avait pris sa route. Sethlo de son côté a fini par signer avec Keyzit, ce qui a été ovationné par beaucoup de personnes puisque Sethlo est un artiste très talentueux. Il est un faiseur de tube. Après sa signature, le public espérait de lui beaucoup plus de sorties, de tubes, des scènes internationales et de très bonnes collaborations. Mais ça n’a pas vraiment été le cas et il s’en est plaint plusieurs fois.

Selon les bruits du couloir, son Manageur qui n’est autre que Mr Raoul Le Blanc investissait même beaucoup plus que la maison de production. Sethlo finit par faire un feat avec MC One de la Côte d’ivoire, un feat avec Fanicko et sortit un Album qui n’avait pas fait parler de lui. Finalement, il décida de rompre son contrat avec Keyzit et de suivre son propre chemin. Il expliqua tout à travers des publications faites sur sa page sous l’effet de la colère.

 

Omar B :

Le ‘’King’’ indétrônable du R’N B togolais, l’homme à la voix gracieuse. Omar B réussit à se tailler une grosse place dans le cœur de beaucoup de fanatiques en occurrence les femmes. Il raflait les scènes et remplit deux fois la salle mythique du Palais des congrès de Lomé. Keyzit, ayant cette aptitude à dénicher les talents émergents signa Omar B. Et c’est là que le déclic a été observé.

Lire aussi :   Omar B : Ses coiffures préférées

Omar B est devenu absent sur les scènes, ce qui est normal puisqu’il ne sortait plus de tube. Il avait fait sortir un son titré ‘’Baby Mo’’ qui a circulé juste quelques jours et ça s’arrêtait là. Omar B avait disparu. Personne ne comprenait cette situation. Il finit par briser ce long silence en sortant son morceau titré ‘’Mamacita’’ pour annoncer son grand retour. Mais le game étant ce qu’il est, il a du mal à remonter la pente. Il sortit son nouvel album vers la fin de l’année 2019 ; un album qui n’a pas satisfait les fans qui lui restaient. Rappelons qu’il est toujours avec Keyzit et nul ne saurait deviner la suite de l’histoire…

 

Willy Baby :

Son cas a beaucoup plus fait couler des publications, articles, commentaires sur les réseaux sociaux. Willy était l’un des meilleurs rappeurs en français du Togo. Et ce qui étonne encore plus, c’est le fait qu’il soit le plus jeune d’entre tous. Rentré dans le game assez tôt, il suscita une grosse admiration venant de tous les mélomanes. Il est très talentueux et c’est ce que tout le monde déplore. Tellement son cas a énervé les acteurs du showbiz qu’il a fallu que ce dernier fasse un direct pour défendre Keyzit afin de faire taire les gens. Willy dit qu’il se sent bien là bas, qu’il est bien payé et qu’il n’avait pas forcément besoin de faire des prestations (avec des cachets minables) avant de se faire des sous. Selon lui, « Tout va bien ».

Lire aussi :   LOME FASHION WEEK 2019 - DÉFILE DE CLÔTURE

 

Que penser de Keyzit alors ?

Dire que Keyzit est une tueuse de talent, c’est ne pas reconnaître tout le travail qui se fait en coulisse par le staff de cette structure. D’ailleurs elle n’a pas signé que des artistes togolais. Keyzit travaille aussi avec des artistes de la sous-région. Si sa stratégie marche avec les autres, c’est que ça devrait marcher au Togo aussi. Et si tel n’est pas le cas, alors il faut conclure que c’est le showbiz togolais qui a des problèmes. Il va falloir peut-être que Keyzit revoie sa stratégie pour le Togo spécialement parce que c’est nous qui critiquons le plus alors qu’on n’arrive même pas à payer un album qui coûte 2000f juste pour soutenir nos artistes.

Pub

Facebook

Gnadoe Tv