Suivez-nous

Togo

Togo/Showbiz : Qui a tué Omar B ?

Publié

le

Omar B
Rejoignez nous sur Facebook:

La nouvelle est désormais connue de tous : Omar B n’est plus. Du 20 au 21 février 2020, des ténèbres sombres et opaques sont tombées sur la musique africaine : une icône s’est éteinte. Au lendemain de son enterrement, les révélations sur les circonstances de sa mort sont faites.

Très vite, la piste de la crise cardiaque se voit balayée pour des raisons plus profondes. Des raisons si profondes qu’elles font encore planer l’ombre de la mort du Roi du R’n’B togolais sur certaines têtes du showbiz. Mais qui a vraiment tué Omar B ?

Pour trouver le coupable, il nous faut remonter le temps et voyager au cœur de son passé. Alors, voyageons !

Un boycott de 2555 jours !

Prenons départ à la sortie de l’album ‘’Me myslefand I’’ en décembre 2019. Après des années d’absence, le Roi fait son retour et espère être reçu. Mais avant, il fait des révélations pour s’assurer d’être compris. «J’ai eu quelques problèmes, il y a eu la trahison […] des insultes […] des boycotts.Et cela a duré 7 ans! Pendant les 7 ans, je n’avais que trois amis : moi, moi et moi. » Le Roi scelle ainsi son entrée, indique la cause de son absence et souhaite que les choses aillent pour le mieux. Malheureusement, (presque) rien ne change. En effet, selon des sources, seulement 200 personnes ont soutenu le projet ‘’Me myself and I’’. Coup dur pour Omar B, il succombe. Mais il ne faut pas en déduire que c’est l’absence de lumière qui plonge le Roi dans une spirale de douleurs. Non, il faut labourer plus loin, encore plus dans son passé. Alors, labourons !

Lire aussi :   Orelsan sort son nouvel album ce jeudi

Le Grand Manitou qui promet l’enfer

Puisque le chanteur évoque le boycott, il semble utile de creuser cette piste. Ainsi, la question ne se résume plus à ‘’Qui a tué Omar B ?’’, mais aussi à ‘’Qui a boycotté Omar B?’’, ou du moins à ‘’Qui està la base de ce boycott?’’. Là encore, la réponse se trouve dans les archives de l’artiste. Fouillons ses archives. Le Roi s’était entouré d’une bonne équipe pour la gestion de sa carrière musicale. Une équipe qui incluait une personnalité influente de la scène musicale togolaise. Appelons-le le Grand Manitou.

Le Grand Manitou possède un solide réseau et dispose de relations. Sous ses ailes, Omar B enchaîne les concerts, les scènes et les festivals. Sa notoriété croît, et il reste en de bons termes avec tout le monde. Cependant, à la longue, il décide de couper les ponts avec le Grand Manitou.

Pourquoi ? Pour deux raisons : (1) la direction artistique qu’on lui imposait ne lui correspondait plus et (2) il y aurait eu une mauvaise gestion des retombées financières et de ses sorties. C’est alors que les relations entre Omar B et le Grand Manitou se détériorent.

Selon des sources, celui-ci lui aurait promis l’enfer. Il l’aurait boycotté auprès de ses partenaires, interdisant ses passages sur des chaînes publiques et privées, et lui aurait fermé des portes pour des événements. Résultat, même vivant, le Roi mourrait artistiquement et tombait dans l’oubli. Sept ans (07) ans à vivre dans l’oubli collectif alors qu’il avait connu le succès. Sa santé ne le supporte pas, ses nerfs sont à bout. La dépression s’installe.

Toutefois, au bout du tunnel, une mince lueur d’espoir apparaît. Omar B l’appelle ‘’Me Myself and I’’. Il y place toutes ses espérances et croit en un retour à la notoriété. Mais là encore, échec sur toute la ligne. Le Roi voit son château s’écrouler davantage, encore plus, toujours plus. Ayant abattu toutes ses cartes sans réussite, il décide de se reposer. Il lâche prise le 22 février aux environs de 22h. Mais qui a vraiment tué Omar B ?

Puisqu’il nous faut creuser, creusons !
Outre la piste du boycott, relevons que Omar B, lors de sa conférence de presse, évoqua la trahison. Qui l’a trahi ? Selon un acteur du showbiz togolais dont le blaze commence par un K, ce serait une chanteuse. Désignons celle-ci aussi par un nom, Mme A.

La trahison de Mme A que n’a pas supporté Omar B

Pour K, Mme A est la Reine qui a trahi le Roi du RnB togolais. Mme A serait devenue populaire grâce à Omar B. C’est lui qui l’aurait mis en contact avec le Grand Manitou et s’est occupé de l’arrangement musical de son premier tube. Mais lorsque Omar B était en froid avec le Grand Manitou, Mme A aurait pris le parti de ce dernier abandonnant à son triste sort le grand Roi.

Ironie du sort, quelques années plus tard, le Grand Manitou décide aussi de faire boycotter Mme A lorsqu’elle quitte son label. Elle aurait alors voulu se réconcilier avec Omar B, mais il ne le souhaitait pas. Du point de vue de K, Mme A serait une hypocrite, notamment lorsqu’elle versa des larmes devant les parents de Omar B lors de sa mort. Elle aurait donc sa part de responsabilité dans le décès tragique du Roi.

Les 5 responsables de la mort de Omar B identifiés ?

Finalement, le Grand Manitou et Mme A seraient coupables de la mort de Omar B. Mais pas que ! On pourrait aussi évoquer la responsabilité des promoteurs culturels qui ne lui offraient plus le feu des projecteurs, des médias qui ne diffusaient plus sa musique, et des fans qui ne lui accordaient plus d’attention. Omar B, le Roi adulé au début, entouré d’une foule de personnes, s’est finalement retrouvé seul face à sa malchance jusqu’à son dernier souffle. Triste sort !

Source : Bluelife N2/ Blue Diamond/ Ariel Mittag

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Charlie

    19 avril 2020 à 16 h 19 min

    Il fallait titrer ton article de devinette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pub

Facebook

Gnadoe Tv