fbpx
Suivez-nous

Togo

Togo: Un jeune homme décapité dans les rues de Bè-Dangbuipé

Publié

le

Togo: Un meunier décapité, son cadavre découvert à Bè-Dangbuipé

Découverte macabre un quartier de la capitale de Lomé, Bè-Dangbuipé. Un meunier, originaire de Vo, bien connu dans le quartier a été froidement décapité, son corps sans vie abandonné dans une marre de sang a la vue de tous.

La police informée, s’est déplacée pour le constat. La victime s’appelait Komlanvi, âgé de 29 ans. Il était dépanneur électronique et meunier a temps partiel.

Originaire de Vo, il était connu à Dangbuipé comme quelqu’un d’ouvert, qui aimait plaisanter avec tout le monde. D’après le témoignage des habitants, Komlanvi n’est pas un voleur. Une prêtresse vaudou vivant également dans le quartier aurait été pointée du doigt.

Selon la  présumée coupable, la victime serait entrée chez elle aux environs de 2 heures du matin avec l’intention de voler. Et quand elle a crié au voleur, les voisins sont sortis et ce qui devait arriver, arriva. Les  allégations de la prêtresse, sont totalement en déphasage avec les témoignages des riverains concernant la moralité irréprochable de komlanvi connu de tous pour n’être « qu’un pagailleur qui n’a jamais été accusé de vol dans le quartier ». Selon certains, la piste d’un crime à des fins de sacrifices rituels devrait être suivie de près surtout qu’il s’agit-la du deuxième meurtre survenu en moins d’une semaine après un cas signalé à Adidogomé lundi dernier dans la périphérie ouest de Lomé, une ville tristement célèbre pour ses découvertes de cadavres de plus en plus envahissantes.

Lire aussi :   Accusé de meurtre, on l’oblige à épouser le cadavre de sa victime
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vidéo de la semaine

Facebook

Pour ne rien rater