Suivez-nous

Vue d'ailleurs

Un gourou surnommé “Zeus” exigeait des relations sexuelles pour sauver l’humanité

Publié

le

gourou "Zeus"
Rejoignez nous sur Facebook:

A Gujan-Mestras, en Gironde, un septuagénaire se présentant comme un sage enseignant la philosophie grecque, a été accusé d’abus de faiblesse sur cinq femmes et de viols sur trois d’entre elles, dont sa propre fille.

Claude Alonso, aujourd’hui âgé de 79 ans, exigeait des adeptes de sa secte qu’ils l’appellent Zeus, et se prosternent à ses pieds, révèle Le Parisien.

«UNE BOISSON SACRÉE»

Ce gourou avait pour ambition de reconstituer la cité des divinités de l’Olympe en s’entourant de femmes – isolées, en rupture avec leur famille ou la société pour la plupart – rebaptisées avec des prénoms de déesses grecques, et à qui il imposait des «exercices pratiques».

Il s’agissait en réalité de relations sexuelles dédiées uniquement à son propre plaisir, pour «recharger Zeus en énergie et sauver l’humanité en évitant l’apocalypse», précise le quotidien. Et pour éviter toute résistance, Claude Alonso leur faisait même ingérer une «boisson sacrée», composée notamment de sperme et des menstrues de ses pensionnaires, isolées du monde extérieur.

Parmi ces dernières, sa fille, alors âgée d’une vingtaine d’années, qui a assuré avoir été contrainte à de nombreuses relations sexuelles avec son père pendant plus de six ans. Elle aurait également servi d’appât sur des sites internet lesbiens et dans des soirées échangistes. C’est finalement son amie qui l’a convaincue de fuir et d’aller déposer plainte dans le courant de l’été 2013.

Lire aussi :   Babymama Style ou l’art d’être une maman sexy

Claude Alonso, libéré sous contrôle judiciaire depuis 2017 pour raisons de santé, a nié toute relation sexuelle avec sa fille. «Ces personnes ont intégré cette communauté de leur plein gré et n’ont pas été retenues quand elles ont souhaité en partir», a déclaré son avocat, Me Charles Dufranc, en précisant que plusieurs femmes désignées par la justice comme victimes ont témoigné en faveur de son client. Son procès devrait se tenir en 2020.

Source : cnews

Facebook

Gnadoe Tv