fbpx
Un homme découvre sa femme en train de se prostituer dans la rue

Ce voyage a Bruxelles, il aurait surement préféré ne l’avoir jamais fait. Quand il s’agit de choisir entre découvrir que celle qu’on aime se prostitue derrière une vitrine de l’autre coté de l’océan et demeurer dans une ignorance bénie, le choix est vite fait. Certaines choses ne doivent parfois pas être dites, parfois ne pas savoir c’est bien. Les mots touchent la réalité de chacun et la changent pour le meilleur ou pour le pire. On est soit assez fort pour y faire face soit on ne l’est pas.

C’est ainsi qu’un homme d’origine Congolaise d’une trentaine d’années environ s’est retrouvé nez a nez lors d’une visite dans la zone chaude de la capitale Belge avec son épouse entrain de se prostituer. Après une longue période de chômage, elle avait fini par lui annoncer qu’elle avait trouvé du travail comme assistante auprès d’une famille septuagénaire belge. Une information qui de prime abord n’était pas du goût de l’époux. Mais celui-ci au vu de leur situation et des besoins financiers de son épouse qui malgré tout avait fini par l’accepter au vue de. Elle maintenait sa famille restée à Kinshasa.

C’était à la demande d’un ami en provenance de Kinshasa que l’époux en question  s’était rendu dans ce coin chaud de Bruxelles pour, en bon hôte qu’il était, faire passer à son ami quelques bons moments dans les bras d’une femme blanche un peu chaude. Faisant la ronde des vitrines, les deux amis sont tombés sur l’épouse qui est immédiatement tombée en larmes en les apercevant, triste histoire hein ?

 Le couple marié depuis six ans avait deux enfants de cinq et deux ans, en plus de la première fille de l’époux issue d’une antérieure relation. L’homme était employé dans une société de gardiennage.

 Plein de honte, son époux est resté bouche bée. Les seuls mots qu’il a pu prononcer furent adressés à son ami lorsqu’il lui demanda de le laisser seul.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*